Évolution et adaptation des territoires insulaires de l'océan indien face au changement climatique : Fabrique de l'urbain, mutations des pratiques et ajustement des politiques publiques

par Mathilde Rullier

Projet de thèse en Aménagement de l'espace, Urbanisme

Sous la direction de Gilles Hubert.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de VTT - Ville, Transports et Territoires , en partenariat avec Lab'Urba (Champs-sur-Marne, Seine-et-Marne) (laboratoire) depuis le 01-05-2018 .


  • Résumé

    L'habitabilité des littoraux, où vit 40% de la population mondiale, est remise en question par le changement climatique. La vulnérabilité des populations insulaires et de leur territoire est en croissance constante. La diversité des îles de l'océan indien étroitement liées, présente une réelle opportunité pour chacune d'entre elles de récolter des données essentielles à leur adaptation, de tester des prototypes et des technologies adaptées, d'apprendre des expériences passées et actuelles, jusqu'à pouvoir échanger et nourrir une réflexion basée sur la définition et le caractère même de l'insularité de l'océan indien. La recherche part de l'hypothèse que les insulaires subissent le changement climatique et s'adaptent aux risques naturels ressentis sans nécessairement une prise de conscience, tandis que les politiques publiques cherchent à anticiper, et que l'expérience des îles de la région peut nourrir la réflexion d'ensemble. La coopération inter-îles, comme outil adapté aux caractéristiques géologiques, culturelles et géographiques, se positionne en appui à ces politiques publiques parfois insuffisantes. La présente recherche souhaite se déployer sur deux niveaux. D'une part, le niveau « local », soit celui des habitants, professionnels de l'aménagement, de l'urbanisme (bureaux d'études), et décideurs (élus, collectivités…), où par le biais d'une démarche de recherche par l'action, le projet vise à co-designer (de la conception à la construction) des solutions opérationnelles d'adaptation au changement climatique ajustées aux îles de l'Océan Indien. L'analyse de la manière dont les acteurs de ce niveau perçoivent, s'emparent et répondent à la question du changement climatique, ainsi que celle des pratiques des habitants vivant dans les zones exposées illustreront à la fois les représentations du risque, mais aussi les savoir-faire. D'autre part, le niveau « régional », soit celui de la coopération inter-îles, le projet ambitionne de proposer une plateforme de coopération, d'observation et d'échange de bonnes pratiques. Des pistes de politiques publiques seront aussi déduites de l'analyse effectuée sur la région ainsi que les réalités du terrain vécues par les habitants, pour application à Mayotte.

  • Titre traduit

    Evolution and adaptation of island territories in the Indian Ocean facing climate change : Urban making, practice shifting, and public policy adjustment


  • Résumé

    Coastal habitability, where 40% of the world's population lives, is being challenged by climate change. The vulnerability of island populations and their territories is constantly growing. The interconnectedness of the islands of the Indian Ocean presents a real opportunity for each of them to gather essential data for their adaptation, to test prototypes and adapted technologies, to learn from past and current experiences, until being able to exchange and nourish a reflection based on the definition and the very character of the insularity of the Indian Ocean. The research is based on the assumption that islanders are undergoing climate change and adapting to natural hazards without necessarily being aware of it, while public policies seek to anticipate; and that the experience of islands in the region can feed the overall reflection. Inter-island cooperation, as a tool adapted to geological, cultural and geographical characteristics, is positioning itself in support of these sometimes-insufficient public policies. The present research wishes to be deployed on two levels. On the one hand, the "local" level, that of inhabitants, professionals of urban planning (design offices), and decision-makers (elected officials, local authorities ...), where through action research the project aims to co-design (from design to construction) operational climate change adaptation solutions tailored to the islands of the Indian Ocean. The analysis of how the actors of this level perceive, seize and answer the question of climate change, as well as that of the practices of the inhabitants living in the exposed zones, will illustrate not only risk representations, but also expertise. On the other hand, the "regional" level, that of inter-island cooperation, the project aims to propose a platform for cooperation, observation and exchange of good practices. Public policy leads will also be deduced from the analysis carried out on the region as well as the realities of the ground lived by the inhabitants, for application in Mayotte.