Valorisation des déchets de posidonie pour l'obtention de matériaux biosourcés à forte valeur ajoutée

par Malek Khadraoui

Projet de thèse en 2MGE : Matériaux, Mécanique, Génie civil, Electrochimie

Sous la direction de Evelyne Mauret.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes en cotutelle avec l'Université de Carthage : Institut National des sciences appliquées et de technologie INSAT , dans le cadre de École doctorale Ingénierie - matériaux mécanique énergétique environnement procédés production (Grenoble) , en partenariat avec Laboratoire de Génie des Procédés Papetiers (laboratoire) depuis le 23-03-2018 .


  • Résumé

    Cette thèse s'inscrit dans le cadre de l'exploitation de la posidonie (plante marine) pour développer de nouveaux produits biosourcés aux propriétés améliorées en visant des applications à haute valeur ajoutée. Ce projet se propose, comme premier objectif, d'étudier le procédé d'explosion à la vapeur en complément des procédés classiques pour la production de nanofibrilles de cellulose (NFC) à partir de posidonie. Ce procédé économique et à faible impact environnemental, pourrait constituer une alternative ou un complément aux prétraitements existants. Un deuxième objectif du projet est d'étudier la mise en œuvre d'une réaction de carbonatation des fibres se basant sur une approche originale faisant appel au diméthyl carbonate (DMC). Ce travail permettra, donc, d'étudier l'impact des prétraitements sur l'opération de microfibrillation, sur l'énergie associée et la qualité des NFC obtenues.

  • Titre traduit

    Posidonia waste valorisation for the production of high added-value bio-based materials


  • Résumé

    This thesis aims at valorising Posidonia (marine plant) wastes to develop new bio-based products with improved properties and for high value-added applications. This project proposes, as a first objective, to study the steam explosion process in addition to conventional processes for the production of cellulose nanofibrils (NFC) from Posidonia. This process, with low environmental impact, could be viewed as an alternative or an additional step to the existing pre-treatments. A second objective of the project is to study the implementation of a fibers carbonation reaction based on an original approach using dimethyl carbonate (DMC). Therefore, this work will make possible to study the impact of pretreatments on the microfibrillation operation, on the associated energy and the quality of the obtained NFCs.