Conception d’un outil psychométrique pour l’évaluation et la remédiation de la compétence numérique.

par Fanny Ollivier

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Yvonnick Noël et de Nathalie Bonneton-Botté.


  • Résumé

    Les résultats à l’évaluation TIMSS 2015 des élèves français scolarisés en CM1 sont en deçà de la moyenne internationale et de la moyenne européenne (Ministère de l’Education Nationale, 2016). L’amélioration globale des performances arithmétiques et surtout la réduction des différences de celles-ci entre les élèves représentent donc un enjeu majeur au plan national. Cette thèse, en lien avec la littérature sur la « numéracie » en psychologie, poursuit deux objectifs. Elle se propose, dans une perspective de recherche fondamentale d’une part, d’apporter une contribution à la définition de la séquence développementale des premières habiletés numériques. En particulier, l’influence de l’utilisation des doigts et celle de la mémoire de travail visuo-spatiale dans ce développement seront étudiées. Il s’agit également, dans une perspective de recherche appliquée, de construire un outil de mesure rigoureux de la compétence numérique chez les enfants en utilisant les méthodes statistiques les plus récentes (modèle de réponse à l’item). L’apport majeur de ces méthodes, déjà implémentées dans le projet TACIT pour la compétence en compréhension langagière, est de rendre possible la construction en parallèle d’un programme de remédiation pour les élèves les plus en difficulté ou présentant des troubles des fonctions cognitives. La thèse formalisera donc l’évaluation et la remédiation de la numéracie, tout en produisant les bases d’un outil informatique directement utilisable en contexte scolaire.


  • Pas de résumé disponible.