Industrialisation de l'enseignement de l'anglais à l'université : évaluation d'un dispositif hybride d'auto-formation suivie

par Olga Andronova

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Natalie Kübler.

Thèses en préparation à Paris 7 depuis le 23-11-2010 .


  • Résumé

    L'objectif de la thèse est de contribuer à une réflexion sur « l'industrialisation » de l'enseignement, à rendre intelligible et à analyser l'activité des étudiants dans le cadre du dispositif d'apprentissage de l'anglais à distance mis en place à l'université paris 7. la thèse s'inscrira dans l'optique compréhensive conduisant à une tentative de recherche-action. on posera comme hypothèse de départ qu'un dispositif hybride rend possible de gérer des groupes hétérogènes et nombreux tout en assurant l'acquisition et l'individualisation de l'enseignement. dans un premier temps on analysera l'activité des étudiants (notamment le développement de l'interlangue et l'efficacité des stratégies de travail des étudiants à distance) dans le dispositif existant. on identifiera quelle(s) condition(s) il est possible d'optimiser afin de rendre ce dispositif le plus efficace possible en termes d'acquisition pour permettre aux étudiants de modifier efficacement leur interlangue en fonction de leurs objectifs. dans un second temps on élaborera et mettra en place des tâches visant à améliorer le dispositif. finalement, le fonctionnement du dispositif optimisé sera analysé et de nouvelles propositions seront émises. l'analyse des données s'effectuera dans le cadre de la problématique choisie et des théories retenues ce qui nous permettra d'aller au-delà des significations premières et de dépasser les perceptions immédiates. il sera important de vérifier l'applicabilité des théories dans notre contexte, car il existe beaucoup de réponses théoriques qui ne sont pas validées empiriquement.


  • Pas de résumé disponible.