Modélisation intégrée des liens entre économie, transport et climat. Formes urbaines, vulnérabilité et coûts déterminant la localisation de l'habitat et des emplois.

par Paolo Avner

Projet de thèse en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Charles Hourcade et de Stéphane Hallegatte.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de Ecole doctorale de l'Ecole des hautes études en sciences sociales ED 286 depuis le 19-11-2010 .


  • Résumé

    Cette thèse se propose de décrire de manière approfondie les liens systémiques existants entre les formes urbaines et les comportements de mobilité en ville, en s'appuyant notamment sur le modèle intégré transports – logement nedum (gusdorf, hallegatte, 2007). elle vise ensuite grâce à ce travail à évaluer les impacts de différentes politiques publiques (taxe carbone, réglementations sur le marché foncier, investissements dans les infrastructures de transport en commun), sur les émissions de gaz à effet de serre du transport urbain, les ajustements du bâti et les conséquences de ces transitions sur les inégalités monétaires entre habitants de la ville. enfin, la nature du travail à mener et notamment l'application du modèle théorique nedum amélioré sur les agglomérations de paris et de toulouse, permettra la prise en compte des vulnérabilités aux conséquences du changement climatique dans les villes suivant différents scénarios de développement urbain.


  • Pas de résumé disponible.