Yiannis tsarouchis ; un peintre-scénographe dans la grèce moderne (1910-1989).

par Eirini Artopoulou

Projet de thèse en Études théâtrales

Sous la direction de Georges Banu.

Thèses en préparation à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Arts & médias (2009-2015 ; Paris) depuis le 07-12-2010 .


  • Résumé

    Cette thèse se propose de redéfinir la notion de l'artiste national sur le contexte européen en développant une réflexion sur 'l'espace scénique', concept polyvalent et phénomène complexe, via le parcours scénographique du peintre yiannis tsarouchis. cette recherche esthétique s'articule autour des quatre axes principaux intégrant une analyse comparative de ses maquettes et ses tableaux à travers une problématique où picturalité et théâtralité s'entendent mutuellement. le premier axe cherche à délimiter ses choix esthétiques modernistes à partir d'un examen des différentes approches scéniques formulées par artistes et courants hétéroclites l'ont érigé au rang du pilier théorique, tels que matisse, picasso, brecht et cubisme. le deuxième axe s'attachant à présenter la période surnommée 'réaliste' de l'artiste, cherche à clarifier son rapport au postmodernisme. l'étude se focalisera sur l'analyse de la scénographie du mythe antique, quintessence de sa recherche esthétique exprimant la problématique la plus intime de l'artiste autour du thème de la représentativité de l'espace par le biais de la forme ouverte. le troisième axe, synthèse de deux précédents, complète sa conception scénique sur l'illusion et l'incarnation théâtrales. l'approche anthropologique et la philosophie du théâtre, ainsi que la phénoménologie seront intégrées dans cette partie concentrée principalement sur l'adaptation scénique de l'espace pirandellien. ainsi cette recherche sur la scénographie de tsarouchis vise à démontrer que son œuvre œcuménique contient un discours parallèle sur le concept plurivoque de l'art, une vision scénique d'échange pluriculturel, parsemée dans la création artistique de kokkos, fotopoulos, lilla de nobili, visconti, angelopoulos et zeffirelli.


  • Pas de résumé disponible.