Photographie et critique de l’aménagement du territoire Le cas de la Riviera franco-italienne, de 1957 à aujourd’hui

par Alessandro Benetti

Projet de thèse en Histoire des arts

Sous la direction de Hélène Jannière.

Thèses en préparation à Rennes 2 en cotutelle avec Politechnique de Milan , dans le cadre de École doctorale Arts, Lettres, Langues (Rennes) , en partenariat avec Histoire et Critique des arts (laboratoire) depuis le 01-09-2017 .


  • Résumé

    Ce projet de thèse a pour objet le rapport entre urbanisme, photographie et critique de l’urbanisme, interrogé à travers le cas de la Riviera italienne et de la Côte d’Azur, des années 1950 à aujourd’hui. Ce territoire, ici considéré entre Gênes et Saint-Tropez, est un terrain propice à ces investigations pour des plusieurs raisons : d’un côté, à cause des transformations notables qu’il a connu à partir de l’après-guerre ; de l’autre, en raison de l’abondance de représentations critiques dont il a fait l’objet, dont témoigne avant tout une production photographique variée et abondante. Cette recherche se propose d’explorer les liens entre les transformations du territoire et la production, diffusion et réception des discours critiques qui y ont été consacrés, ayant comme point de départ la documentation photographique de ce paysage, et la croisant avec les autres supports – images, textes, audiovisuels – qui l’ont abordé. Plus en détail, à travers ce croisement, appliqué à ce cas étude, on envisage de retracer une histoire du débat critique sur le paysage et de la patrimonialisation du paysage dans les deux pays, Italie et France, pour en mettre au jour les acteurs, les supports et les temporalités spécifiques. Des figures centrales de ce débat seront étudiées, notamment le journaliste italien Antonio Cederna.


  • Pas de résumé disponible.