Mecanismes physiologiques et biomecaniques des traumatismes de l’epaule lies au mouvement de tir au handball

par Thierry Horrut

Projet de thèse en Staps

Sous la direction de Benoit Bideau.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Éducation, langages, interactions, cognition, clinique (Nantes) , en partenariat avec M2s, Laboratoire (laboratoire) depuis le 01-09-2017 .


  • Résumé

    Le handball est un sport pratiqué dans 183 pays par 19 millions de joueurs. Il s’agit d’un sport à fort risque traumatique au niveau du membre supérieur. Les particularités anatomiques et fonctionnelles de l’épaule en font une des articulations les plus touchées. Des études épidémiologiques ont montré qu’une part non négligeable des blessures à ce niveau est liée à une sur-utilisation. Compte tenu de leur complexité, les mécanismes notamment biomécaniques restent à éclaircir. Dans le handball de haut niveau, les synergies épaule-poignet sont empiriquement considérées comme un paramètre de performance du tir, malgré une insuffisance de données scientifiques. Ce travail vise à une meilleure compréhension des paramètres et contraintes biomécaniques des synergies épaule–poignet, dans le tir au handball. IL doit permettre de préciser à la fois leur rôle dans la performance et leur implication dans la pathogénie des blessures dégénératives. A ce jour, très peu de recommandations préventives de ce type de blessures sportives s’appuient sur des niveaux de preuves scientifiques établies (Grade A) ou même de présomption scientifique (Grade B).


  • Pas de résumé disponible.