Cathéters veineux centraux soumis à des perfusions successives : quelles conséquences pour le matériau et le patient?

par Afif Khzam

Projet de thèse en Pharmacotechnie et biopharmacie

Sous la direction de Najet Yagoubi.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Innovation thérapeutique : du fondamental à l'appliqué (2015-.... ; Châtenay-Malabry, Hauts-de-Seine) , en partenariat avec Matériaux et Santé (laboratoire) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 31-03-2018 .


  • Résumé

    La pose d'un cathéter veineux central (CVC) est indiquée en cas d'altération du capital veineux périphérique, pour l'administration de médicaments agressifs pour les veines, la nutrition parentérale, les traitements prolongés de type chimiothérapie et antibiothérapie, en cas de besoin d'une perfusion rapide de médicaments dans les situations critiques. Les CVC peuvent aussi permettre la transfusion de sang et de dérivés sanguins ou de contrôler la pression veineuse centrale. L'absorption des principes actifs par le PVC plastifié a été beaucoup étudiée mais beaucoup moins avec les cathéters en polyuréthane [10] ; quant aux incompatibilités chimiques entre solutions perfusées, elles sont nombreuses, mais pas toujours toutes bien documentées et avec des conséquences potentiellement graves pour le patient (embolie, obstruction, dépôts cristallins dans les organes, inactivation du principe actif…). Dans ce sujet de thèse nous souhaitons étudier l'impact de perfusions successives sur ces accès veineux, problématique réelle en milieu hospitalier, mais pour laquelle hospitaliers et fabricants de dispositifs médicaux disposent finalement de peu de données. Afin de pouvoir mieux répondre à ces attentes et réduire les risques pour les patients perfusés, nous avons choisi de centrer cette étude sur des cathéters en polyuréthane exposés à des solutions médicamenteuses reconnues comme relativement agressives pour les cathéters ou capables de migrer au sein du polymère. L'étude s'articule autour des trois axes suivants : (i) La problématique des phénomènes de sorption, relargage et perméation (ii) La modification des propriétés du matériau. (iii) L'étude du relargage de constituants du matériau.

  • Titre traduit

    Central venous catheters subjected to successive infusions: what consequences for the material and the patient?


  • Résumé

    D