Les œuvres musicales fictives ou réelles dans Doktor Faustus de Thomas Mann Approche adornienne du répertoire d’Adrian Leverkühn

par Stewen Corvez

Projet de thèse en Musicologie

Sous la direction de Antoine Bonnet.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Arts, Lettres, Langues (Rennes) depuis le 01-09-2017 .


  • Résumé

    En prenant pour point de départ le mémoire de Master que j’ai achevé en 2017, il s’agira d’analyser précisément les œuvres musicales fictives ou réelles décrites par Thomas Mann dans son roman Doktor Faustus. Adorno ayant été l’une des principales sources d’inspiration de ces descriptions, je tâcherai de montrer à quelle réalité musicale correspond la pensée adornienne qui y est mise en exergue. La première étape du projet sera de faire un relevé systématique et exhaustif de toutes les œuvres dont il est question dans le roman. Il faudra en déterminer la nature, le traitement, éventuellement les œuvres réelles auxquelles elles se réfèrent lorsqu’elles sont fictives. Ensuite, je devrai en déduire la pensée musicale sous-jacente pour mesurer la cohérence, la proximité avec celle d’Adorno. Je m’appuierai principalement sur les quelques opus musicaux du philosophe composés dans une période assez rapprochée de l’écriture du roman, sur ses écrits théoriques ainsi que sur la correspondance entre Thomas Mann et Adorno et d’autres de leurs contemporains. La bibliographie s’étendra à d’autres penseurs qui ont marqué l’écriture du roman, comme Nietzsche, ou dont les écrits pourront apporter un éclairage sur les problématiques en jeu comme Walter Benjamin ou encore Georg Lukacs. Je dresserai un portrait d’Adrian Leverkühn en creux de la description du répertoire et de prendre au mot ce que Thomas Mann dit de la musique dans le roman.


  • Pas de résumé disponible.