Les violences entre détenus en milieu carcéral et la gestion de ces conflits.

par Alédaïde Vervaeke

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Benoît Testé.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Éducation, langages, interactions, cognition, clinique (Nantes) , en partenariat avec Lp3c (laboratoire) depuis le 01-09-2017 .


  • Résumé

    Le cadre carcéral est un lieu où s’exerce de la violence, voire qui pousse à une certaine forme de violence, qui pourra poser problème par la suite, notamment lors de la réinsertion, ce qui interroge les politiques actuels. De plus, les études réalisées sur les violences entre détenus en milieu carcéral traitent rarement des processus et des mécanismes en jeu dans ces situations. Cette recherche propose de s’y intéresser, mais également d’analyser les modes de régulations utilisés dans ces situations, cela en se basant sur une méthodologie en trois temps. Premièrement, un recueil de situations de violence entre détenus, par le biais d’entretien semi-directif avec des personnes détenues et des personnels pénitentiaires, sera effectué afin de pouvoir créer un corpus. Ce corpus après catégorisation, permettra de faire émerger une typologie des violences entre détenus en milieu carcéral et la prévalence de chacune d’entre elles. Dans un second temps, une enquête par questionnaire sera effectuée auprès de personnes détenues et de personnels pénitentiaires, afin de permettre une évaluation des mécanismes et processus à l’œuvre dans les situations de violences, ainsi que les modes de régulations utilisés dans ces situations de conflits. Enfin, la troisième étape, consistera à analyser les mécanismes et processus en jeu dans les situations de violence entre détenus ainsi que les modes de régulations employés dans ces situations de conflits. Ces résultats devront permettre l’élaboration de stratégies de prévention afin de faciliter la gestion de ces conflits entre personnes détenues en détention.


  • Pas de résumé disponible.