De la psychose maniaco-dépressive aux troubles bipolaires : une inflation de diagnostics

par Pascal Valinducq

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Yohann Trichet.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Arts, Lettres, Langues (Rennes) , en partenariat avec Ea 4050 (laboratoire) depuis le 01-09-2017 .


  • Résumé

    Nous avons choisi, dans ce futur projet de recherche, de poder notre attention sur le basculement de la psychCIse maniaco-dépressive vers les troubles bipolaires, à savoir que ce point de butée orientera notre travail. Comment, quand et pourquoi cette rupture a-t-elle pu se faire ? Qu'est-ce qui a justifié le positionnement et le maintien d'une pratique visant à shunter la notion même de psychose (psychose maniacodépressive) au profit des troubles bipolaires et de I'inflation diagnostique qui en découle ? Ce travail s'articulera dans un premier temps sur les antécédents psychopathologiques de la psychose maniaco-dépressive par les différents auteurs de I'Antiquité jusqu'à nos jours. Le deuxième temps de ce travail sera consacré à I'avènement et à l'élargissement du critère d'inclusion des troubles bipolaires dans le champ de la psychiatrie biologique, notamment à partir du DSM 3 de 1 980. Le troisième temps mettra en avant l'inflation diagnostique des troubles bipolaires, que ce soit chez I'enfant, I'adolescent ou I'adulte. Dans le quatrième et dernier temps, nous avons chopisi d'étayer cette recherche par plusieurs études de cas de notre future pratique professionnelle, auxquelles s'ajoutera celle de Louis Althusser. L'abord psychanalytique sera recouvert par les travaux de Freud, des post-freudiens et de notre orientation lacanienne, par les écrits de Jacques Lacan, ainsi que les textes de J-A Miller, O Douville, F Sauvagnat, ... en vue d'ancrer notre travail dans la modernité contemporaine.


  • Pas de résumé disponible.