Vivre sa vieillesse en ce début du xxi e siècle, quelle préparation, quel accompagnement proposer ?

par Georges Arbuz

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Daniel Reguer.

Thèses en préparation à Le Havre , dans le cadre de École doctorale Littératures, cultures et sciences sociales (Caen) depuis le 05-01-2011 .


  • Résumé

    Le projet se situe dans la branche de la gérontologie intéressée par le parcours de vie (life span) des individus et plus particulièrement par l'aspect biographique de celui-ci . il est né de la prise de connaissance des textes publiés dans les années 1980 soulignant le caractère inédit de la transition démographique en cours , son impact sur l'existence après soixante ans, et déplorant le retard de la société français à en prendre la mesure et à s'y adapter . l'évènement, qualifié par les experts de principal phénomène de société de la fin du siècle dernier et du début du xxie , met en cause les représentations régissant les relations entre ses membres et la configuration de leur parcours de vie . s'il concerne la société dans son ensemble, il oblige en particulier les membres les plus âgés de celle-ci à reconsidérer leur manière de préparer et de vivre le dernier tiers de leur existence. un défi sans précédent à l'origine du projet de recueillir l'histoire de vie des hommes et des femmes nés entre 1920 et 1950, de comprendre les perspectives mais aussi les changements, crises et ruptures auxquels ils ont dû ou doivent faire face, les difficultés, les échecs, afin de préciser les informations et les dispositifs à leur proposer à même de les aider à les surmonter au mieux. le deuxième objectif est l'amélioration du contenu et des méthodes de la formation initiale et continue des professionnels du sanitaire et du social ainsi que des bénévoles appelés à intervenir auprès de ces personnes à domicile, à l'hôpital ou en institution d'hébergement.


  • Pas de résumé disponible.