Les religions de l'Antiquité classique dans l'oeuvre de Voltaire : recension et réception

par Sarra Abrougui

Projet de thèse en Sciences de l'antiquité

Sous la direction de Pierre Hartmann et de Pierre Hartmann.

Thèses en préparation à Strasbourg , dans le cadre de École doctorale Humanités (Strasbourg) depuis le 13-10-2010 .


  • Résumé

    Ce projet de thèse de doctorat en sciences de l'antiquité sur 'les religions de l'antiquité classique dans l'oeuvre de voltaire. recension et réception' sera consacré essentiellement à l'étude des témoignages de voltaire sur les religions de l'antiquité classique et leur utilisation dans un cadre philosophique contemporain. méconnues voire méprisées au xviiième siècle, ces religions furent pour voltaire moins un modèle à imiter qu'un anti-modèle à rejeter. tant il est vrai qu'elles sont délibérément instrumentalisées et servaient de contre-exemples référentiels au philosophe des lumières dans son combat idéologique contre l'extrémisme outrancier des grandes religions monothéistes : judaïsme, christianisme et islam. la thèse ainsi définie pose des problèmes d'interprétation non négligeables notamment pour ce qui concerne les fondements et les enjeux de la critique voltairienne. jusqu'à quel point le rôle de l'historien 'objectif' se distingue-t-il de celui du philosophe 'engagé' ? jusqu'à quel point sa connaissance des religions grecque et romaine était-elle pertinente ? quelles étaient ses ressources documentaires ? et jusqu'à quel point ces religions étaient-elles méprisables à ses yeux ? voltaire cherche-t-il à réactualiser les doctrines philosophiques et religieuses de la grèce et de rome ? ou le philosophe des lumières entend t'il établir un parallèle entre tel aspect de la religion des grecs et des romains et son pendant chrétien ?


  • Pas de résumé disponible.