Etude comparée de la genèse et de la trajectoire du Parti de Gauche et de Die Linke.

par Thomas Liénart

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Sylvie Strudel.


  • Résumé

    La thèse visera à étudier, de manière comparée, la genèse et la trajectoire idéologique et organisationnelle du Parti de Gauche et de Die Linke ainsi que leur rôle dans la recomposition de la gauche en France et en Allemagne. Une telle étude comportera deux périodes : celle de la dissidence de militants socialistes et sociaux-démocrates puis celle de l'institutionnalisation des nouveaux partis et leur intégration dans le système partisan. Il s'agira d'interroger à ce prisme la transformation du PS et du SPD ainsi que la reconfiguration partisane et idéologique de la gauche radicale dans les deux pays. Le Parti de Gauche et Die Linke s'inscrivent dans une mutation du militantisme depuis la fin des années 1990, par le multipositionnement de leurs militants et par l'adoption d'un répertoire d'action composite entre compétition électorale et actions protestataires. En outre les deux partis affichent sur un plan idéologique ce même mélange de radicalité, d'innovation et pourtant, sur certains aspects, de continuité de la doctrine sociale-démocrate traditionnelle. On cherchera notamment à éclairer, à travers ces partis, le degré, les modalités et les conditions d'une « social-démocratisation » de la gauche radicale, c'est-à-dire de l'adoption, à la place du marxisme, d'une défense de l’État-providence et l'intégration de préoccupations « post-matérialistes » (écologisme, approfondissement de la démocratie, droits des minorités).


  • Pas de résumé disponible.