Communication politique en Polynésie française de 1991 à nos jours.

par Marc Helias

Projet de thèse en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Fabrice D'almeidia.


  • Résumé

    La Polynésie française est autonome au sein de la République depuis 1984. L'Etat n'a gardé que ses compétences régaliennes. La collectivité s'administre librement sur un territoire vaste comme l'Europe au coeur du Pacifique. Depuis 1991, elle vit une histoire accélérée, marquée par des évolutions statutaires successives (dont le renforcement du statut d'autonomie de 2004), une quête identitaire, l'arrêt des essais nucléaires (1995),une instabilité politique de 2004 à 2014 (douze gouvernements en dix ans), une grave crise économique depuis 2008 qui ne permet plus de créer les 3 500 emplois susceptibles de répondre aux besoins des jeunes arrivant sur le marché du travail. Une histoire marquée par l'affrontement "historique" de l'autonomiste Gaston Flosse et l'indépendantiste Oscar Temaru. Dans ce contexte, la communication politique, gouvernementale mais aussi des différent partis, a évolué. Elle a dû faire face à l'émancipation des médias, jusqu'alors très consensuels et qui affichent aujourd'hui une indépendance éditoriale, même si des résistances persistent (Ainsi la clause de cession et celle de conscience des journalistes n?ont été introduites que très récemment, le 7 juin 2017, soit 82 ans après le vote de la loi Brachard qui a défini le statut de journaliste en métropole). Enfin elle dû prendre en compte le poids de la langue tahitienne par rapport au français,le devoir ancestral pour le politique de redistribuer, l'arrivée du digital et du câble sous-marin favorisant le désenclavement.


  • Pas de résumé disponible.