Les transformations socio-spatiales des oasis de Gabès (Tunisie) : déclin des activités agricoles, urbanisation informelle et dégradation de l'environnement à Zrig, des années 1970 à nos jours

par Maha Abdelhamid

Projet de thèse en Géographie humaine, économique et régionale

Sous la direction de Habib Ayeb.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur un espace oasien (une terre agricole encore en état de production) qui tend à s’urbaniser de manière informelle : l’oasis de Zrig, dans le Sud-est de Gabès, en Tunisie. L’habitat qui s’y développe prolifère sans permis de construire depuis 1980. Dans ce nouvel espace urbain se développe une double marginalisation sociale touchant aussi bien les paysans qui ont perdu leurs terres que les nouveaux venus aux ressources souvent précaires. L’environnement et le patrimoine agricole local en pâtissent également. Zrig est un détail (au sens pictural) du devenir de l’oasis de Gabès. Un travail de recherche sur l’espace de Zrig et ses transformations se rapproche de la chronique d’une dégradation annoncée. Il y a, en effet, dégradation à deux niveaux : la transformation d’un espace oasien en un espace urbain difforme et le développement de pratiques socio-économiques informelles liées aux stratégies des nouveaux arrivants et aux rapports qu'ils entretiennent avec les autorités locales. Ce travail s’appuie sur les résultats d’une enquête de longue haleine que j'ai effectuée de 2010 au 2016 auprès des habitants de Zrig, ceux d’hier et d’aujourd’hui, afin de recueillir leurs représentations des transformations spatiales et sociales qui ont affecté l’oasis. Il constitue également une étude des modes de construction de logements informels et une analyse des stratégies perpétuant cette pratique mise en œuvre par les nouveaux venus.

  • Titre traduit

    Socio-spatial transformations in Gabes oases : decline in agricultural activities, informal urbanisation and environmental degradation in Zrig, from the 1970s to the present day


  • Résumé

    This dissertation relates to an oasis area (a still productive agricultural land) which is being informally urbanized: in the Zrig oasis, south-east of Gabes, the habitat has proliferated without building permit since 1980. In this new urban space, a double social marginalization affects farmers who lost their land as well as newcomers with often precarious resources. The environment and the local agricultural heritage are also impacted. Zrig is a detail (in apictorial sense) of the future of the Gabes oasis. A research work on the space of Zrig and its transformations resembles the chronicle of an announced degradation. Indeed, the degradation can be identified at two levels: the transformation of an oasis area into a deformed urban space, and the development of informal socio-economic practices related to the strategies of space occupants and to their relations with local authorities. In addition to the data provided by official and academic surveys, this work is based on the results of a long-term survey that I conducted from 2010 to 2016 Zrig, those of yesterday and those of today, in order to collect their representations of the spatial and social transformations that affected the oasis. But also to study the building practices of informal settlement sand the strategies of newcomers for this purpose.