Modélisation, conception et caractérisation de machines thermiques à apport de chaleur externe

par Alberto Quintanilla MuÑOz

Projet de thèse en Énergétique

Sous la direction de François Lanzetta et de Sylvie Begot.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de SPIM - Sciences Physiques pour l'Ingénieur et Microtechniques , en partenariat avec FEMTO-ST Franche Comté Electronique Mécanique Thermique et Optique - Sciences et Technologies (laboratoire) et de Département Énergie (equipe de recherche) depuis le 16-01-2017 .


  • Résumé

    Le sujet de thèse consiste à étudier, modéliser et expérimenter des machines thermiques de type Ericsson. L'objectif de la thèse est le développement d'un modèle thermodynamique analytique de connaissance de machine Ericsson rotatives utilisant comme source chaude du gaz. Il doit permettre de prévoir les performances des machines et de choisir la meilleure structure. Aussi, une attention particulière sera consacrée à l'identification et la modélisation des différentes pertes. La modélisation analytique globale pourra être complétée par une approche numérique (CFD) sur certains points, en particulier le système d'admission et les échanges thermiques. Les modèles proposés seront validés avec les machines en cours de réalisation au laboratoire.

  • Titre traduit

    Modeling, design and characterization of thermal machines to external heat input


  • Résumé

    The thesis subject consists of studying, modeling and experimenting with Ericsson thermal machines of the type. The objective of the thesis is to develop an analytical thermodynamic model based on Ericsson rotary machines, using gas as a heat source. It should be able to predict the performance of the machines and to choose the best structure. Moreover, special attention will be provided to the identification and modeling of the various losses. The global analytical modeling can be completed through a numerical approach (CFD) on certain points; especially, the intake system and heat exchanges. The proposed models will be validated by the machines being produced in the laboratory.