Migrants internationaux et mouvements sociaux et politiques en Franche-Comté au XXe siècle

par Thomas Pizard

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Jean-Paul Barrière.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de SEPT - Sociétés, Espaces, Pratiques, Temps , en partenariat avec CENTRE LUCIEN FEBVRE (laboratoire) et de Centre d'Histoire Contemporaine (equipe de recherche) depuis le 01-10-2016 .


  • Résumé

    Ce sujet se situe à l'intersection de deux champs de la recherche en soi très riches, mais peu analysés conjointement en histoire à l'échelle de la France, a fortiori pour la Franche-Comté : les études sur les flux migratoires internationaux et les migrants (perspectives démographiques, géographiques, sociologiques, mémorielles…) d'une part, et l'analyse des acteurs des mouvements politiques et sociaux d'autre part. Ainsi, les caractéristiques des populations migrantes ont été décrites en référence à leur origine (synthèses dans Schor 1996, Blanc-Chaléard 2001…), les fonctions intégratrices des migrants par le sport (Dietschy 2011), par le militantisme politique (Mischi 2010) ou par l'économie (Zalc 2010) mises en évidence, le rôle de l'Etat et de ses assignations exploré (Noiriel 2005, 2007). Mais on en sait trop peu, historiquement, sur la place des migrants dans le répertoire de l'action collective, qui s'est considérablement enrichi à l'occasion des conflits sociaux et politiques du XXe siècle : rôle des syndicats (Andolfatto 2013), objectifs et organisation de la lutte (Gourgues 2014, 2015), formes de prise de parole et de décision (notamment par les groupes supposés minoritaires ou marginaux), connaissance de l'environnement juridique (Mathieu/Pasquier 2014), modalités de l'utilisation des médias et des nouvelles technologies de l'information, européanisation des formes d'action, types de représentativité…

  • Titre traduit

    International migrants and social or political movements in Franche-Comte in the 20th century


  • Résumé

    This subject is situated at the intersection of two fields of research in themselves very rich, but little analyzed jointly in history at the level of France, a fortiori for Franche-Comté : studies on international flux and migrants (demographic, geographical, sociological, memorial ...) on the one hand, and the analysis of the actors of the political and social movements on the other.