Réappropriation des rapports scientifiques sur le cancer par un public d'enseignants de Sciences de la Vie et de la Terre. Etude de Réception et Construction des représentations.

par Stéphane Narbonnet

Projet de thèse en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Philippe Ricaud.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de LECLA - Lettres, Communication, Langues, Arts , en partenariat avec Communications, Médiations, Organisations, Savoirs (laboratoire) et de Santé et Soin (equipe de recherche) depuis le 21-10-2015 .


  • Résumé

    L'information scientifique trouve sa source dans la recherche faite en laboratoires mais est diffusée à la communauté scientifique (et validée par elle) grâce à différents types de rapports scientifiques. Ces rapports se diffusent dans la sphère sociale et un certain nombre de publics les reçoivent. Parmi ces rapports, ceux qui se consacrent à la thématique des cancers ont un intérêt tout particulier car ils sont l'objet de controverses vives dans la sphère sociale. Au sein de cette sphère sociale, le public des enseignants de Sciences de la Vie et de la Terre peut être considéré comme un public charnière car il a, à la fois la responsabilité institutionnelle de concevoir un enseignement scientifique mais il est aussi touché par ces controverses. Ainsi, l'étude de la réception de cette information sur les cancers et des conceptions du public des enseignants de SVT du secondaire nous est apparue incontournable. En effet, s'est posée la question de la nature des conceptions de ces enseignants à la réception d'une information et des éléments qui pourraient influencer ces conceptions, comme par exemple les sources d'informations par lesquelles ce public les recevait. Nous avons donc, dans un premier temps réalisé une préenquête, sous la forme d'un questionnaire, sur les sources d'information des enseignants de SVT du secondaire en liaison avec différentes thématiques, dont celle des cancers. Dans un second temps, nous tenterons accéder aux conceptions de ces enseignants en fonction des sources d'information.

  • Titre traduit

    Appropriation of Scientific Reports about Cancer by French High school Biology and Geology Teachers. Study of Reception and of Representation constructions.


  • Résumé

    The scientific information has its source in the laboratory research, but is spread toward (and validated by) the scientific community through different types of scientific reports. Those reports are spread toward the “social sphere” and received by a certain kind of publics. Among these reports, those concerning the thematic of Cancers are particularly important because they are highly controversial in the social sphere. In that sphere, the scientific SVT teachers (SVT : Sciences de la Vie et de la Terre i. e. : Biology and geology teachers in the secondary school) can be considered as an interesting converging point between an institutional educative demand and those controversies, e. g. about cancers. Consequently, in the field of cancers, the study of this information reception and of these teachers' conceptions has appeared as a major point. What is the nature of their conceptions when receiving an information about cancers, and what can influence these conceptions? E. g. Did the type of information source influence their conceptions? We have decided in a first study, to build a preliminary field survey, corresponding to a questionnaire about the nature and particularities of the SVT teachers' information sources relied to different thematics, including Cancers. In a second time, we will interview SVT secondary teachers about their conceptions in link to their information sources about cancers.