L'hormonothérapie dans le cancer du sein

par Ariane Mamguem Kamga

Projet de thèse en Médecine, santé publique, environnement et société

Sous la direction de Sandrine Dabakuyo et de Marc Maymadie.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de École doctorale Environnements, Santé (Dijon ; Besançon ; 2012-....) , en partenariat avec Lipides, Nutrition, Cancer (LNC) (Dijon) (laboratoire) depuis le 04-09-2017 .


  • Résumé

    1.Contexte de l'étude Le cancer du sein (CS) constitue de nos jours un problème sanitaire majeur. Chez la femme, il constitue l'affection tumorale la plus fréquente et la première cause de décès par cancer. En France, le nombre de nouveaux cas était estimé à près de 54000 en 2015. Cependant, de bien meilleur pronostic que les autres cancers majeurs, sa survie s'est considérablement améliorée au cours des dernières décennies. Cette amélioration de la survie est le résultat d'un diagnostic plus précoce et de l'amélioration de la prise en charge en particulier l'utilisation de thérapies adjuvantes plus efficaces. En effet, un grand nombre de thérapies hormonales et cytotoxiques sont désormais introduites sous forme orale dans la prise en charge du CS avec comme avantage majeur une commodité accrue liée à l'auto-administration par les patientes. Aujourd'hui, plus de 40 spécialités médicamenteuses sous forme orale sont remboursées par l'Assurance maladie en France 9 pour le traitement des cancers. Ces formes orales font l'objet d'un nouvel enjeu en oncologie, celui de la compliance au traitement ; la compliance est définie comme la mesure dans laquelle le patient suit les recommandations du prescripteur11. Les thérapies anticancéreuses orales font l'objet de préoccupations concernant la mauvaise compliance à ces traitements et ses effets néfastes sur les résultats cliniques qui compromettent l'efficacité globale des thérapies orales et conduisent potentiellement à l'échec du traitement. Dans le CS, l'hormonothérapie est de loin la forme orale la plus étudiée en termes d'adhésion. L'hormonothérapie constitue une étape incontournable dans la prise en charge des cancers du sein exprimant les récepteurs hormonaux (RH+). Elle permet de réduire le risque de récidive locale ou à distance et ainsi d'augmenter la survie à long terme. Cependant malgré son efficacité prouvée, l'adhésion à l'hormonothérapie orale est loin d'être optimale dans le CS. Seul 59% des femmes traitées par hormonothérapie pour un CS reste compliante une année après la première prescription et ce pourcentage varie entre 41% et 72% à la fin des 5 ans de traitement. Une mauvaise observance à l'hormonothérapie est associée à une diminution de la survie, un risque accru de récurrences ainsi qu'à un mauvais pronostic. Très récemment, des suggestions ont été émises sur le lien entre la qualité de vie (QdV) et l'adhérence à l'hormonothérapie orale. En effet, Pinhiero et al, dans leur étude sur l'association entre la QdV et la sous-utilisation d'hormonothérapie chez les femmes atteintes d'un CS hormono-sensible, a rapporté que les femmes ayant une moins bonne QdV étaient plus à risque de non-adhérence. Ce résultat suggère ainsi que mettre l'accent sur un facteur modifiable comme la QdV pourrait être un moyen d'améliorer l'observance à l'hormonothérapie orale. De plus, à ce jour, l'effet modérateur de la QdV sur la compliance aux traitements oraux dans le CS n'a jamais été étudié et les interventions mises en place pour améliorer l'adhérence au traitement par hormonothérapie n'ont montré aucun effet significatif. Les interventions mises en place étaient des interventions uniques en lien avec du matériel éducationnel (envoi de lettres, de livrets d'information ou alors des interviews téléphoniques). Compte tenu du caractère multidimensionnel de la compliance, la nécessité d'une intervention multiple pour l'améliorer s'impose. 2.Objectifs Les objectifs de ce travail s'articulent donc en 3 volets : - Volet 1 : Déterminer la cartographie de la compliance à l'hormonothérapie dans le CS en France. L'objectif secondaire du volet 1 est de déterminer les facteurs prédictifs de la compliance à l'hormonothérapie chez les patientes atteintes d'un CS non métastatique - Volet 2 : Evaluer la valeur prédictive de la QdV sur la compliance à l'hormonothérapie dans le CS. - Volet 3 : Déterminer l'impact d'une évaluation systématique numérique de la QdV (avant chaque consultation sur tablette portable suivi de la remise des scores aux cliniciens), couplée à de l'information thérapeutique sur la compliance à 12 mois au traitement par hormonothérapie chez les patientes atteintes d'un CS non métastatique Les objectifs secondaires du volet 3 sont de : • Évaluer le rôle du soutien social et de la détresse psychologique comme modérateurs potentiels de la compliance à l'hormonothérapie à 12 mois. • Évaluer la valeur prédictive de la QdV sur la compliance à l'hormonothérapie à 12 mois • Évaluer la satisfaction des patientes vis-à-vis des soins à 12 mois • Évaluer la perception à 12 mois des cliniciens de l'utilité clinique de l'évaluation en routine de la QdV. 3.Méthodes Volet 1 : Une étude épidémiologique observationnelle transversale sera mise en place à partir de la plateforme seintinelles. Les femmes atteintes d'un CS non métastatique RH+ ayant débuté l'hormonothérapie adjuvante il y a un an au moins RH+ seront recrutées à partir de la plateforme seintinelles. Seintinelles est une association dont l'objectif est de proposer une plateforme collaborative pour mettre en relation des chercheurs avec des personnes ayant été confrontées au cancer (principalement le CS), en phase de traitement ou en rémission. Les personnes simplement intéressées pour contribuer à la recherche peuvent également s'y inscrire pour faire partie d'échantillons témoins. Cette association vise ainsi à faciliter l'accès à la recherche pour ces personnes et à faire avancer la recherche sur le cancer. Un courrier électronique sera envoyé à toutes les volontaires des Seintinelles présentant nos critères d'inclusion les informant des objectifs de l'étude, accompagné de la lettre d'information. Si elles sont intéressées pour y participer, elles compléteront un court questionnaire sur le site des Seintinelles afin de vérifier qu'elles correspondent aux critères d'inclusion. Si tel est le cas, un lien leur indiquant comment participer à l'étude leur sera envoyé. Chaque participante complétera un questionnaire permettant d'évaluer la compliance en ligne. Volet 2 : Notre population d'étude sera issue de la population de la cohorte CANTO. L'étude CANTO a pour objectif d'étudier les toxicités chroniques des traitements anticancéreux chez les patientes porteuses de CS localisé. Les femmes âgées de 18 ans et plus, atteintes d'un cancer primitif du sein RH+ opérable traité par hormonothérapie en situation adjuvante. Volet 3 : Une étude interventionnelle randomisée sera mise en place dans 5 centres de lutte contre le cancer (Dijon, Caen, Reims, Lyon et Nancy). Nous inclurons dans cette étude les femmes atteintes d'un CS non métastatique RH+ avec indication de traitement par hormonothérapie. Les patientes seront randomisées 1:1 par minimisation avec stratification sur: l'âge, le centre, le stade, le type d'hormonothérapie prescrit et le nombre de comorbidités, en 2 bras. L'intervention consistera en un recueil numérique de la QdV des patientes avant chaque consultation (avec remise des scores aux cliniciens qui en discutera avec la patiente) couplé à de l'information thérapeutique. Les patientes compléteront les questionnaires de QdV avant leur consultation via le logiciel CHES depuis une tablette tactile ou depuis leur domicile via un portail web sécurisé. L'information thérapeutique consistera en 3 ateliers d'information thérapeutique sur des thématiques variées (la compréhension de l'ordonnance, la nutrition et la fatigue). Le critère de jugement principal est la compliance à 12 mois au traitement par hormonothérapie. Analyses statistiques : Une analyse descriptive sera réalisée pour l'ensemble des variables recueillies. Un modèle de régression logistique sera utilisé pour évaluer la valeur prédictive de la QdV sur la compliance. Le potentiel modérateur du soutien social sur la compliance sera évalué à l'aide d'un terme d'interaction entre la disponibilité/satisfaction du soutien social dont bénéficie les patientes et QdV dans un modèle de régression logistique. Le potentiel modérateur de la détresse psychologique sur la compliance sera évalué à l'aide d'un terme d'interaction entre l'anxiété/dépression de la patiente et QdV dans un modèle de régression logistique. Une analyse des profils de données manquantes de QdV sera également effectuée. Si un profil MAR (Missing At Random: données dites manquantes aléatoirement) est démontré/suspecté, une imputation multiple des données manquantes pourra être effectuée en analyse de sensibilité en tenant compte des variables associées à l'occurrence des données manquantes. 4.Retombées Les études du volet 1 et 2 nous permettront d'établir la cartographie de la compliance à l'hormonothérapie dans le CS en France et les facteurs qui lui sont associés. L'étude multicentrique du volet 3 quant à elle permettra aux cliniciens de repérer et mieux cerner les domaines dans lesquels les patientes sous hormonothérapie ont des difficultés et ainsi de leur fournir une aide dans la prise en charge de leurs patientes. En cas de résultats positifs, l'évaluation numérique de la QdV couplée à de l'information thérapeutique pourrait être proposée en tant que partie intégrante du processus de soins pour les patientes sous hormonothérapie dans la pratique clinique quotidienne.

  • Titre traduit

    Endocrine therapy in breast cancer


  • Résumé

    1. Background Breast cancer (BC) is nowadays a major health problem. In women, it is the most common tumor disorder and the leading cause of cancer death. In France, the number of new cases was estimated at nearly 54,000 in 2015. However, with a much better prognosis than other major cancers, its survival has improved considerably in recent decades. This improvement in survival is the result of earlier diagnosis and improvement of management, particularly the use of more effective adjuvant therapies. In fact, a large number of hormonal and cytotoxic therapies are now introduced in oral form in the management of BC, with the major advantage being an increased convenience linked to self-administration by patients. Today, more than 40 medicinal products in oral form are reimbursed by Health Insurance in France for the treatment of cancers. These oral forms are the subject of a new challenge in oncology, that of compliance to treatment; compliance is defined as the extent to which the patient follows the prescriber's recommendations. Oral anticancer therapies are concerned about poor compliance with these treatments and its adverse effects on clinical outcomes that compromise the overall efficacy of oral therapies and potentially lead to treatment failure. hormone therapy is by far the most studied oral form in terms of adherence. Hormone therapy is an essential step in the management of BC expressing hormone receptors (HR+). It reduces the risk of local or distant recurrence and thus increases long-term survival. Despite its proven effectiveness, adherence to oral hormone therapy is far from optimal in BC. Only 59% of women treated with hormone therapy for BC remain compliant one year after the first prescription, and this percentage varies between 41% and 72% at the end of 5 years of treatment.Poor adherence to hormone therapy is associated with a decrease in survival, an increased risk of recurrence as well as a poor prognosis. Recently, suggestions have been made about the link between quality of life (QoL) and adherence to oral endocrine therapy. Indeed, Pinhiero et al, in their study of the association between QoL and the under-use of endocrine therapy in women with hormone-sensitive BC, reported that women with poorer QoL were more at risk of non-adherence. This result suggests that focusing on a modifiable factor such as QoL may be a way to improve adherence to oral endocrine therapy. In addition, to date, the moderating effect of QoL on compliance with oral treatments in BC has never been studied and interventions implemented to improve adherence to endocrine therapy have shown no significant effect. These interventions implemented were unique interventions in connection with educational material (sending letters, information booklets or telephone interviews). Given the multidimensional nature of compliance, the need for multiple intervention to improve it is necessary. 2. Objectives The objectives of this work are therefore articulated in 3 parts: - Part 1: Determine the mapping of compliance to endocrine therapy in BC in France. The secondary objective is to determine the predictors of compliance with endocrine therapy in patients with nonmetastatic BC - Part 2: Evaluating the predictive value of QoL on compliance with endocrine therapy in BC. - Part 3: Determine the impact of a systematic QoL assessment (before each consultation on a portable tablet followed by the submission of scores to clinicians), coupled with therapeutic information on compliance at 12 months to treatment with endocrine therapy in patients with nonmetastatic BC The secondary objectives of component 3 are: • Evaluate the role of social support and psychological distress as potential moderators of compliance with endocrine therapy at 12 months. • Evaluate the predictive value of QoL on compliance with endocrine therapy at 12 months • Evaluate patient satisfaction with care at 12 months • Evaluate clinicians' perception at 12 months of the clinical utility of routine QoL assessment 3. Methods Part 1: A cross-sectional study will be implemented from the seintinelles platform. Women with a non-metastatic HR+ BC who started adjuvant endocrine therapy a year ago at least will be recruited from the seintinelles platform. Seintinelles is an association whose objective is to propose a collaborative platform to connect researchers with people who have been confronted with cancer (mainly BC), in the treatment phase or in remission. Those who are simply interested in contributing to the research may also register to be part of the control samples. This association aims to facilitate access to research for these people and to advance cancer research. An email will be sent to all Seintinelle volunteers presenting our inclusion criteria informing them of the objectives of the study, along with the newsletter. If they are interested in participating, they will complete a short questionnaire on the Seintinelles website to verify that they meet the inclusion criteria. If this is the case, a link to how to participate in the study will be sent to them. Each participant will complete a questionnaire to assess compliance online. Part 2: Our study population will be from the CANTO cohort population. The aim of the CANTO study is to study the chronic toxicities of cancer treatments in patients with localized BC. Women aged 18 years and older with primary HR+ breast cancer treated with adjuvant endocrine therapy. Component 3: A randomized interventional study will be set up in five cancer control centers (Dijon, Caen, Reims, Lyon and Nancy). We will include in this study women with non-metastatic HR+ BC with indication of treatment with endocrine therapy. Patients will be randomized 1: 1 by minimization with stratification on: age, center, stage, type of hormone therapy prescribed and number of comorbidities, in 2 arms. The intervention will consist in a numerical collection of the QoL of the patients before each consultation (with delivery of the scores to the clinicians who will discuss it with the patient) coupled with therapeutic information. Patients will complete the QoL questionnaires before their consultation via the CHES software from a touch pad or from their home via a secure web portal. Therapeutic information will consist of 3 therapeutic information workshops on various themes (understanding prescription, nutrition and fatigue). The primary endpoint is 12-month compliance with endocrine therapy. Statistical analyzes: A descriptive analysis will be carried out for all the variables collected. A logistic regression model will be used to assess the predictive value of QoL on compliance. The moderating potential of social support for compliance will be assessed using an interaction term between the availability / satisfaction of social support that patients receive and QoL in a logistic regression model. The moderating potential of psychological distress on compliance will be assessed using an interaction term between patient anxiety / depression and QoL in a logistic regression model. An analysis of missing QoL data profiles will also be performed. If a MAR (Missing At Random) profile is demonstrated / suspected, a multiple imputation of the missing data can be performed in sensitivity analysis taking into account the variables associated with the occurrence of the missing data. 4. Benefits The studies of strands 1 and 2 will allow us to establish the mapping of the compliance with endocrine therapy in BC in France and the factors associated with it. The multicentre study of component 3 will enable clinicians to identify and better identify the areas in which patients on endocrine therapy have difficulties and thus provide them with assistance in the management of their patients. In the event of positive results, numerical assessment of QoL coupled with therapeutic information could be proposed as part of the care process for endocrine therapy patients in daily clinical practice.