Ingénierie des connaissances et formalisation sémantique des relations symboliques. Des réseaux sociaux médiévaux au web 3.0

par Djibril Diarra

Projet de thèse en Informatique

Sous la direction de Christophe Nicolle et de Martine Clouzot.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de SPIM - Sciences Physiques pour l'Ingénieur et Microtechniques , en partenariat avec LE2I - Laboratoire d'Electronique, d'Informatique et de l'Image (laboratoire) et de Pôle 3 - Environnements intelligents (equipe de recherche) depuis le 05-01-2017 .


  • Résumé

    Le domaine de l'ingénierie des connaissances est un domaine scientifique de la recherche en informatique. Ce domaine vise à formaliser de manière logique les connaissances humaines pour qu'elles soient manipulables par un système informatisé. Ce sujet de recherche porte spécifiquement sur la caractérisation et la formalisation de relations symboliques entre les concepts. Il se base sur des études préalables menées pendant 6 mois dans le cadre d'un master de recherche qui ont donné lieu à une publication dans les conférences SEAHA 2015. Dans ces études nous avons démontré l'intérêt de formaliser des relations sémantiques particulières comme les différentes formes de relation métaphorique pour faire apparaître le sens caché de l'association de concepts. En particulier, nous avons pu identifier, à partir de cette première formalisation, la construction sous forme d'un graphe de différents supports de transmissions des connaissances humaines. Nos travaux ont permis d'identifier la forte corrélation de structure de graphes entre les enluminures médiévales et les réseaux sociaux. Nous avons ainsi démontré, tout d'abord, que les enluminures servaient de support visuel à la communication sociale de l'époque et, ensuite, que nous pouvions enrichir les structures des réseaux sociaux actuels à l'aide des relations symboliques contenues dans les enluminures. Nous souhaitons démontrer dans ces travaux de recherche que cet enrichissement nous permettra de répondre à certaines limites des réseaux sociaux actuels telle que le contrôle du respect de la vie privée de l'internaute par la construction d'une diffusion profilée et symbolique d'informations liée à son activité. Pour atteindre cet objectif, nous avons mis en place une équipe de recherche multidisciplinaire entre un laboratoire de sciences et technologies de l'information et de la communication (LE2I) et un laboratoire en sciences humaines et sociales (Artehis). Ce groupe est composé du Professeur Martine Clouzot, spécialiste dans le domaine des images médiévales et plus spécialement des enluminures des manuscrits du Moyen Âge, et de Christophe Nicolle, spécialiste en ingénierie des connaissances et plus spécifiquement en intelligence sémantique.

  • Titre traduit

    Knowledge ingineering and semanctic formalism of symbolic relations. From medieval network to web 3.0


  • Résumé

    The knowledge engineering domain is a scientific research field in computer science. This domain aims to logically formalize human knowledge so that it can be manipulated by a computerized system. Our research focuses on the characterization and formalization of symbolic relationships between concepts. It is based on preliminary studies conducted during 6 months in a master's degree research, which resulted in a publication in the SEAHA 2015 conferences. In these studies we have demonstrated the value of formalizing particular semantic relations such as different forms of metaphorical relationship to reveal the hidden meaning of concepts association. In particular, we were able to identify, from this first formalization, the construction of different transmission's medias of human knowledge, in the form of graph. Our works allowed us to identify the strong correlation of graph structure between medieval illuminations and social networks. First, we demonstrated that the illuminations served as a visual support for the social communication in this time and then that we could enrich the structures of the present social networks by means of the symbolic relations contained in the illuminations . We wish to demonstrate in this research that this enrichment will allow us to answer certain limitations of current social network such as the control of the user's privacy respect by the construction of a profiled and symbolic dissemination of information related to its activity. To achieve this goal, we have set up a multidisciplinary research team between information and communication science and technology laboratory (LE2I) and a laboratory in the human and social sciences (Artehis). This group is composed of Professor Martine Clouzot, specialist in the field of medieval images and especially in medieval illuminations and manuscripts, Professor Christophe Nicolle, specialist in knowledge engineering and more specifically in semantic intelligence and I like a PhD student in LE2I.