Contribution au développement d'un système TEP/IRM simultané pour le petit animal : validation physique et expérimentale.

par Alan Courteau

Projet de thèse en Instrumentation et informatique de l'image

Sous la direction de François Brunotte et de Jean-Marc Vrigneaud.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de École doctorale Sciences pour l'ingénieur et microtechniques (Besançon ; Dijon ; Belfort) , en partenariat avec ImViA - Laboratoire d'Imagerie et Vision Artificielle (laboratoire) et de Pôle 7 - Imagerie médicale et Santé (equipe de recherche) depuis le 07-11-2016 .


  • Résumé

    Cette thèse s'inscrit dans la continuité du projet IMAPPI (Integrated Magnetic resonance And Positron emission tomography in Preclinical Imaging), dans lequel sont engagées plusieurs entités académiques et industrielles (CGFL, UBFC, ICMUB, MR-Solutions). IMAPPI a pour objectif de coupler dans le même imageur les techniques d'imagerie par résonance magnétique (IRM) et de tomographie par émission de positons (TEP). Ce type d'imageur représente un défi technologique car il existe certaines limitations à l'intégration de la TEP dans l'IRM, notamment l'influence du champ magnétique de l'IRM sur l'instrumentation de la TEP. Lors de la phase 2 du projet (2014-2016), TEP et IRM ont été accolés dans la direction transaxiale. Ce nouvel imageur, qualifié de microTEP-IRM en ligne a fait l'objet de développements sur site, en partenariat avec le constructeur (MR-Solutions). La phase 3 du projet (2017-2019) consiste à totalement intégrer la TEP au sein de l'IRM, puis à améliorer le prototype d'imageur obtenu et à évaluer son apport dans le domaine des études précliniques. Les travaux de thèse contribuent à l'avancée des phases 2 et 3 du projet au travers de deux principaux axes d'étude. 1. Evaluation complète des performances physiques des nouveaux détecteurs TEP utilisés en imagerie TEP/IRM, en respectant le standard NEMA-NU4-2008. En particulier, l'impact des interférences réciproques entre les deux modalités est étudié. Pour ce faire des outils physiques (fantômes) et informatiques (scripts en langage Python) sont créés. Les résultats de l'évaluation des performances devront permettre de déterminer les points forts et les lacunes du système, afin de réaliser des améliorations concrètes dans une démarche de R&D avec le constructeur. Par la suite, la correction d'atténuation des images TEP par utilisation des images volumiques acquises en IRM sera implémentée en collaboration avec l'industriel et les membres associés du Le2i. 2. En parallèle, développement de protocoles d'explorations in vivo chez le petit animal en particulier en cardiologie et en cancérologie, afin de tirer profit au mieux de la simultanéité des examens TEP-IRM. Les expérimentations in vivo sont préparées et réalisées en équipe pluridisciplinaire.

  • Titre traduit

    Contribution to the development of a simultaneous PET/MR system for small animal imaging : physical and experimental validation.


  • Résumé

    Contribution to the development of a PET-MR system for small animal imaging : physical and experimental validation.