Toux chez l'enfant au cours des 10 premières années de la vie : fréquence, évolution et impact des facteurs environnementaux sur son développement.

par Amandine Chauveau (Divaret-chauveau)

Projet de thèse en Médecine, santé publique, environnement et société

Sous la direction de Frédéric Mauny et de Silvia Demoulin-alexikova.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de Environnements Santé , en partenariat avec Chrono-Environnement (laboratoire) depuis le 30-11-2017 .


  • Résumé

    La toux est un symptôme fréquent et peu spécifique chez l'enfant. Elle affecte la qualité de vie, constitue un fardeau considérable aux enfants, aux familles et représente un coût social significatif. Il y a peu d'études épidémiologiques sur le développement et l'évolution de la toux dans l'enfance en population générale non sélectionnée pour leur atopie ou leurs antécédents d'asthme. La plupart des cohortes de naissance avec des données environnementales s'intéressent à l'asthme mais pas à la toux. Des études antérieures montrent que les caractéristiques de la toux diffèrent en fonction de l'âge et du sexe. Demoulin-Alexikova et al ont constaté que l'incidence de la toux diffère selon l'âge et le sexe et que la sensibilité à la toux pourrait être liée à l'effet de l'exposition environnementale. La cohorte de naissance de Kingston, qui est une cohorte non sélectionnée, a examiné l'effet des facteurs prénataux et postnataux sur les sibilants et sur la toux sans rhume au cours des 2 premières années de vie et a rapporté une augmentation de l'incidence avec l'exposition prénatal au tabac, aux moisissures et aux désodorisants; une diminution de l'incidence associée à l'allaitement maternel, à la fratrie et à l'âge gestationnel élevé. Notre objectif est d'analyser le développement de la toux sans rhume sans asthme (sans sibilants) pendant l'enfance dans la cohorte de naissance PASTURE (Protection against Allergy STUdy in Rural Environment) selon le sexe, l'atopie et l'exposition à la ferme, puis d'analyser l'effet de l'exposition périnatale sur la toux sans asthme. L'étude PASTURE est une étude de cohorte de naissance prospective ayant inclus 1133 enfants vivant en milieu rural, issus de 5 pays européens (l'Autriche, la Finlande, la Suisse, l'Allemagne et la France), suivis de la naissance à l'âge de 10 ans. Cette cohorte a été mise en place pour étudier l'influence de l'exposition à l'environnement agricole de production laitière sur le développement de l'atopie. L'investigateur principal pour la France est le Pr Jean-Charles Dalphin, qui travaille au laboratoire Chrono-Environnement UMR 6249 au sein de l'université Bourgogne Franche Comté. Dans une deuxième phase, nous prévoyons d'utiliser le modèle animal pour étudier les mécanismes neurophysiologiques de la toux qui seraient évoqués après l'étude de la cohorte PASTURE. Le modèle animal est un modèle de lapin sensibilisé à l'ovalbumine, utilisé dans le laboratoire DevAH 3450: “Développement, Adaptation et Handicap, Régulations cardio-respiratoires et de la motricité” de l'université de Lorraine depuis de nombreuses années pour étudier le développement de la toux avec la croissance, différentes conditions environnementales et l'exercice. L'apparition de la toux après stimulation et hyperactivité bronchique peut être étudiée sur le modèle de lapin atopique.

  • Titre traduit

    Cough in children during the first 10 years of life: frequency, evolution and impact of environmental factors on development


  • Résumé

    Cough is common during childhood. It affects quality of life and places a considerable burden on children, families and society. Cough is a non-specific symptom of various diseases and little is known about the epidemiology and the course of childhood cough in non-selected population. Most birth cohorts with environmental data focus on asthma but not on cough. Previous studies showed that there are differences in cough outcomes according to age and gender. Demoulin-Alexikova et al found that age and gender difference in incidence of cough and cough reflex sensitivity might be related to the effect of environmental exposure. The Kingston Allergy Birth Cohort, which is a non-selected cohort, has examined the effect of prenatal and postnatal factors on wheeze or cough without a cold in the first 2 years of life and has reported increased incidence associated with prenatal smoke exposure, mold and air fresheners; decreased incidence associated with breastfeeding, siblings and increased gestational age. Our aim is to analyse the development of cough without cold without asthma (without wheezing) during childhood in the PASTURE (Protection against Allergy STUdy in Rural Environment) birth cohort according to gender, atopy and exposure to farm and then to analyse the effect of perinatal exposures on cough without asthma. The PASTURE study is a prospective birth cohort involving children from rural areas in 5 European countries (Austria, Finland, France, Germany and Switzerland), designed to evaluate risk factors and protective factors for allergic diseases. The French principal investigator is Pr Jean-Charles Dalphin, who works in the Chrono-Environnement UMR 6249 lab in the University of Bourgogne Franche-Comté. In a second phase, we plan to use animal model to study the neurophysiologic mechanisms of cough that would be hypothesized after the study of the cohort. The animal model is an atopic rabbit model, used by the DevAH 3450 lab in the University of Lorraine for many years, to study cough development with growth, different environmental conditions and exercise. Cough occurrence after stimulation and bronchial hyperactivity may be studied on the model of atopic rabbit.