Étude géohistorique de la gestion des espaces et des mobilisations paysannes : le bocage et les forêts du Morvan, un patrimoine naturel et culturel en questions (XIIe-XXIe siècle)

par Vincent Balland

Projet de thèse en Archéologie

Sous la direction de Martine Clouzot et de Corinne Beck.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de SEPT - Sociétés, Espaces, Pratiques, Temps , en partenariat avec ARTEHIS - ARchéologie, TErre, HIstoire, Sociétés (laboratoire) depuis le 01-11-2016 .


  • Résumé

    Depuis 1970, le massif du Morvan s'insère dans un Parc naturel régional à cheval sur les quatre départements bourguignons. Dans sa charte, le parc se fixe les principaux objectifs de conserver le cadre de vie, de développer la connaissance et la mise en valeur des paysages morvandiaux. Cependant, les préoccupations d'équilibres environnementaux et paysagers du parc sont sans cesse remises en cause par la réalité : déperdition de l'agriculture, progression d'une sylviculture productiviste, arrivée à maturité des massifs forestiers, vieillissement de la population rurale. Voici donc la promesse dans un avenir proche de déséquilibres paysagers et environnementaux importants si les gestionnaires de la zone ne répondent pas rapidement à ces enjeux de développement et d'aménagement du territoire. Les sciences humaines, l'histoire tout particulièrement, peinent à prendre en compte et à éclairer, dans le temps long, ces métamorphoses économiques et sociales de grande ampleur. Ces éclaircies de l'histoire sont pourtant un appoint important dans l'aide à la décision des gestionnaires ; c'est donc dans cette perspective que cette thèse s'intègre. Le Morvan constitue un vaste territoire du plus haut intérêt pour des études qui portent sur l'histoire des espaces et des formes paysagères dans le temps long. La région de petite montagne est située sur les marges orientales des « espaces bocagers de l'Ouest » et il serait intéressant de savoir comment et pourquoi le bocage s'y est installé. De plus, les paysages actuels sont aussi marqués par l'omniprésence de la forêt dont il faudrait envisager les évolutions de son emprise et de ses modes d'utilisation. Ainsi ce sujet de thèse s'intéresse tant aux espaces forestiers qu'aux espaces dominés par les landes, les cultures où les prairies. Jusqu'à présent, pour le Morvan, les études historiques et archéologiques se sont surtout concentrées sur les périodes préhistoriques, antiques et contemporaines. La période comprenant le Moyen Âge et l'époque moderne a été peu éclairée, particulièrement en ce qui concerne la vie rurale des habitants morvandiaux. En outre, aucun continuum n'a été tracé entre ces périodes de temporalité différente, excepté une recherche palynologique. En conséquence, ce projet de thèse vise à réaliser une étude géohistorique des espaces et des mobilisations paysannes sur le territoire du Morvan au cours de la période médiévale (XIIe-XVe siècle), moderne (XVIe-XVIIIe siècle) et contemporaine (XIXe-XXIe siècle). Le choix du temps long et de la méthode régressive est largement justifié par les études des dernières années s'intéressant aux paysages et à l'organisation des espaces. L'amplitude de la chronologie et des nombreux types d'espaces étudiés justifie la réduction du territoire d'étude à sept communes dont les données pourront à terme être comparées avec d'autres documents concernant le Morvan ou la Bourgogne. Sur ce territoire d'étude, notre regard portera sur l'évolution des systèmes agro-sylvo-pastoraux et leur répartition spatiale, les divers statuts fonciers des espaces et leur répercussion sur les paysages ou encore l'impact des activités humaines sur l'environnement. Aussi l'utilisation des ressources naturelles par des groupes sociaux antagonistes entraîne-t-elle des conflits de plusieurs formes qu'il faudra étudier. En définitive, nous travaillerons à donner aux variations paysagères et environnementales connues en Morvan leurs caractères institutionnels, territoriaux, économiques et fonctionnels dans une trame chronologique large. Cette enquête interdisciplinaire et transversale croisera des documents archivistiques variés (comptabilités, plans anciens et modernes, minutes de notaires, chartes, documents émis par l'Intendance, enquêtes judiciaires, etc.). Les informations historiques recueillies aux archives seront à leur tour croisées avec des données de prospection, les données de l'archéologie paléo-environnementales et un relevé LiDAR. L'ensemble des informations recueillies sera ensuite rapporté sur un SIG historique.

  • Titre traduit

    Géohistorical research spaces management and peasant mobilizations: the bocage and the forest of the Morvan, a natural and cultural heritage into questions (12th - 21th centuries)


  • Résumé

    ...