"Louis Blanc et la question du travail ouvrier, 1840-1851"

par Christos Andrianopoulos

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Francis Démier.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Economie, organisations, société (Nanterre) , en partenariat avec ISPlaboratoire UMR 7220 (laboratoire) depuis le 17-11-2010 .


  • Résumé

    Mon étude se propose d'analyser l'influence réelle des idées concernant la classe ouvrière, prononcées par louis blanc. Nous allons travailler sur les étapes de la pensée de Louis Blanc et surtout sur les formes de diffusion des thèmes du droit au travail et de l’organisation du travail parmi les travailleurs des grandes villes et de Paris. Notre analyse va suivre le fil des évènements et des transformations de cette idée tout au long la période de 1840 (première parution de l'œuvre de louis blanc) jusqu'au 1851 (la fin de la deuxième république et le défait du courant des démocs-socs en faveur du bonapartisme). Compte tenu l'importance que l'organisation du travail avait pendant la révolution du février, nous considérons comme point significatif de la transformation de cette idée la commission du Luxembourg, en comparant le fonctionnement du comité avec l'ampleur réel de l'organisation du travail chez la classe ouvrière à travers les plusieurs publications, les mémoires et les archives des associations. En étudiant les concepts du schéma théorique de louis blanc et en trouvant les points communs ainsi que les désaccords des autres socialistes avec les idées de louis blanc, on essayera de donner les dimensions théoriques des ces idées. Puis en prenant en compte le décret du 25 février, d'après lui : « le travail est garanti à l'ouvrier », on va observer les dimensions sociales de l'organisation du travail chez eux qu'il faut «vendre leur force de travail pour vivre ».

  • Titre traduit

    "Louis Blanc and the question of labour work, 1840-1851"


  • Résumé

    My study proposes to analyze the real influence of Louis Blanc’s ideas about the working class. We will work on the steps of the thought of Louis Blanc and especially in the methods of diffusion of his ideas about « the right to work » and « the organization of labor » among the workers in large cities and Paris. During my Thesis i will follow the thread of transformations of this idea throughout the period of 1840 (first publication of the work) to 1851 (end of the Second Republic and defeat of the democratic-socialist by Bonaparte). Taking into account the importance that the organization of work held during the revolution of February, I consider the Luxembourg Committee as a significant point in the transformation of this idea, by comparing its functioning with the real scale the organization of work had among the workers , through the study of publications and records of associations.By studying the terms of the Louis Blanc’s conceptual design, and by finding commonalities between him and other socialists, we will try to define the theoretical dimensions of the «organization of work». Then by taking into account the decree of 25th February 1848, according to which: «The work is guaranteed to the worker» we will observe the impact of the Louis Blanc’s ideas to a class of people which «have nothing to shell but its labour powers»

  • Titre traduit

    "Louis Blanc e la questione della classe operaia,1840-1851"


  • Pas de résumé disponible.