Réponses environnementales des occupations pré-/protohistoriques et historiques du bassin versant du lac de Chalain (Jura) : contraintes croisées du climat et de l'homme

par Amandine Angeli

Projet de thèse en Archéologie

Sous la direction de Émilie Gauthier et de Hervé Richard.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de École doctorale Sociétés, Espaces, Pratiques, Temps (Dijon ; Besançon ; 2017-....) , en partenariat avec Chrono-Environnement (laboratoire) depuis le 01-10-2016 .


  • Résumé

    Le lac de Chalain est un lac de moyenne montagne (540 m d'altitude environ) situé sur le premier plateau jurassien. Connu depuis le début du XXème siècle pour son intérêt archéologique, il a été fouillé durant de nombreuses années sous la direction Pierre Pétrequin. Les recherches ont permis de mettre en évidence les vestiges de plusieurs villages lacustres aujourd'hui classés au patrimoine mondial de l'UNESCO. Les travaux menés sur les sites et les zones littorales du lac ont permis de recueillir une importante quantité de données archéologiques et paléoenvironnementales, attestant d'une occupation de la rive occidentale du Néolithique moyen à la fin de l'âge du Bronze (de -4000 à -800 cal. BP). Les effets de ces occupations sur l'environnement local sont bien connus mais très mal renseignés pour les périodes postérieures aux villages palafittes (du début de l'âge du Fer à aujourd'hui). De plus, malgré les nombreuses études paléoenvironnementales réalisées, très peu d'analyses palynologiques avaient été menées hors contexte archéologique. Si ces études intra-sites archéologiques documentent ce que l'homme a apporté sur les sites, elles ne renseignent pas vraiment l'environnement végétal de ces sites. L'objectif principal de ce travail est de réaliser une étude multiparamètre à haute résolution temporelle permettant d'accéder à la mémoire des changements environnementaux liés aux différentes implantations humaines du secteur du lac. Pour répondre à cet objectif, deux séquences sédimentaires ont été prélevées dans les zones profondes du lac en 2015 (une au centre et une autre à proximité des sites archéologique). Le parfait état de conservation de leurs sédiments, offre aujourd'hui la possibilité de percevoir avec précision l'impact de l'homme sur l'environnement local et régionale, et ce pour les sept derniers millénaires.

  • Titre traduit

    Vegetation history and landscape management during the last seven millennia at Lake Chalain (Jura Mountains, France). Deciphering human/climate interaction.


  • Résumé

    Lake Chalain is a middle mountain lake (about 540m) located on the first plateau of the Jura Massif. Known since the beginning of the 20th century for its well preserved Neolithic dwellings, it was excavated for many years under the direction of Pierre Pétrequin. These archaeological sites are today listed at the UNESCO World Heritage. Research lead on lakeside sites has provided an important amount of archaeological and paleoenvironmental data evidencing settlements on the western shore of the lake, from the Middle Neolithic and the end of the Bronze Age (-4000 to -800 cal. BP). The impact on local environment of this occupation is well-known for the Neolithic period but very misled for later period, when settlements moved away from the shore. Furthermore, despite the numerous palaeoenvironmental studies carried out, very few palynological analysis were conducted outside the archaeological context. If these studies documents what man brought on sites, they do not really inform vegetation evolution around these sites. The main objective of this research is to realize a high temporal resolution study in order to comprehend environmental changes related human settlements and land use around the lake. To reach this objective, two cores were performed in the deep part of the lake in 2015 (one at the center of lake and one near the archaeological sites). The well-preserved state of sediments enables the detailed study of human impact on local and regional environment during the last seven millennia.