Les municipalités rurales. Construction et installation des élu.e.s entre genre et réseau de village.

par Lucile Agenor

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Virginie Vinel.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de SEPT - Sociétés, Espaces, Pratiques, Temps , en partenariat avec LASA - Laboratoire de Sociologie et d'Anthropologie de l'UFC (laboratoire) depuis le 31-10-2014 .


  • Résumé

    Le parcours de l'élu.e locale - au sein de mairie inférieures à 1000 habitants - n'est pas indépendant ; il est lié sans cesse au territoire, au village. A partir de trois communes similaires, j'observe le groupe d'élu.e.s composant le conseil municipal. Ce dernier suit un cycle électoral tous les 6 ans où les acteurs rentrent et sortent. Pourtant le rôle joué par l'habitant.e/élu.e ne s'arrête pas aux portes de la mairie. Les études sur les mondes ruraux et le pouvoir local usent principalement des concepts d'interconnaissance et de notabilité pour saisir les processus d'accès au pouvoir. Cependant ces territoires se sont modifiés notamment sur le plan socio-économique. C'est pourquoi je propose d'étudier les réseaux sociaux localisés (professionnels, familiaux, résidentiels, genrés) afin de mettre à jour les enjeux de places et de succession dans le conseil municipal.

  • Titre traduit

    Rural municipalities. Construction and installation of elected representatives between gender and village network


  • Résumé

    The experience of the local councillor in little municipalities, which include less than 1 000 inhabitants, is connected to the village, in a mean of land, terroir. Based on three similar municipalities I observe elected members of the town council. For six years, stakeholders come and go from it. Yet, inhabitants/elected representatives' role exceed town council's doors. Relationship with population and notability are in the heart of some studies about rurality and local power. Such concepts help to understand the processes that lead to power. However, the socio-economic context has evolved. I study localised social network (related to family, employment, community, gender) with the intention of updating challenges and issues about positions and successions among the city council.