Les Etats-Unis dans le monde: partisans de la moralité ou défenseurs de l'intérêt national?

par Dimitra Fragkanastasi

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Jean-Jacques Roche.


  • Résumé

    La politique étrangère des États-Unis est un mécanisme complexe qui tient compte de facteurs historiques, constitutionnels et idéologiques. La politique extérieure américaine compte plus de deux cent ans d'histoire de l'isolationnisme à l'interventionnisme, de l'unilatéralisme au multilatéralisme dégradé et à la politique de soft power d'Obama on voit bien que chaque période remarque la place des États-Unis au niveau mondial et son futur chemin. Inspirée par John Mearsheimer et son article « Why is Europe peaceful today », nous essaierons à travers cette étude de thèse d'aborder et de répondre à des questions comme : Pourquoi les États-Unis dans des périodes isolationnistes tournaient aux réactions interventionnistes ? Selon Doyle, la théorie de la paix démocratique est l'expression qui explique que les démocraties ne font pas de guerres parmi elles. C'était un comportement de moralité afin d'assurer la démocratie au niveau mondial selon Wilson ? Ou derrière cette réaction se cache l'objectif des États-Unis de maintenir sa puissance et son rôle primordial sur l'échiquier international sans laisser aucun acteur-pays devenir une superpuissance potentielle ? John Mearsheimer dans son article « Why is Europe peaceful today » évoque l'idée que les États-Unis maintiennent l'équilibre des puissances et ils réagissent comme un « night watch man ». Pendant toutes ces années c'est vrai que les États-Unis fonctionnent comme un contrôleur qui garantit le « balance of power » mais pourquoi à travers l'histoire, les États-Unis voulaient toujours avoir ce rôle ? Donc les États-Unis sont une garantie afin d'assurer la paix au niveau mondial ? Ou bien un acteur qui agit pour ses propres intérêts nationaux ?


  • Pas de résumé disponible.