Sécurité et frontières : le cas de la turquie. aspects historiques et situation actuelle

par Omer Arinc

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Andre Cabanis et de Francois Dieu.

Thèses en préparation à Toulouse 1 depuis le 27-10-2010 .


  • Résumé

    L'objectif de la recherche est d'analyser la politique turque de gestion des frontières, notamment des frontières aériennes. plus précisément, il sera intéressant d'étudier les modalités de coordination des différents acteurs engagés dans cette politique, ainsi que les changements d'orientation étatique dans ce domaine. par sa position géographique importante comme interface entre l'asie et l'europe, la turquie est un lieu de passage des populations. en outre, elle est située sur la voie de transit de trafic de drogues et de l'immigration clandestine. en raison de ses frontières dures et montagneuses avec les voisins qui ont des régimes politiques instables, la question de la sécurité des frontières est encore plus vitale pour la turquie. de même, le renforcement des frontières extérieures de la turquie – qui est un lieu de passage de l'immigration clandestine vers l'europe – joue un rôle important dans la sécurité des frontières des etats membres de l'union européenne. en turquie, les frontières s'étendent sur une bande de 10765 km dont 2949 km de frontières terrestres et 7816 km de frontières maritimes. ces frontières présentent une diversité de caractéristiques physiques qui rendent difficile leur surveillance. quant aux institutions de gestion des frontières, ces frontières sont contrôlées par une diversité d'acteurs 'la police, la douane, la gendarmerie, l'armée et la garde côtière', ce qui motive une recherche visant à analyser leur coordination.


  • Pas de résumé disponible.