La poésie orale féminine dans le mariage wolof et les chants de naissance lébou.

par Saly Amy Sagna (Dieme)

Thèse de doctorat en Etudes africaines

Sous la direction de Ursula Baumgardt.

Thèses en préparation à Paris, INALCO , dans le cadre de École doctorale Langues, littératures et sociétés du monde (Paris) depuis le 01-10-2016 .


  • Résumé

    Cette recherche est axée sur la littérature orale sénégalaise particulièrement celle de la société wolof et de la société lébou. Elle explore la poésie orale chantée lors des cérémonies familiales dans lesquelles sont produits le chants de naissance (bëkëtël)et les chants nuptiaux. Dans ce dernier genre, l'analyse porte sur le dénkaane "les recommandations", le xaxar "l'accueil de la mariée au domicile conjugale" et le laabaan "la célébration de la virginité". C'est une poésie chantée par des femmes, dans un environnement exclusivement féminin. En prenant la notion de performance comme critère définitoire, l'étude de cette poésie met en évidence les propriétés discursives, ainsi que ses fonctions. L'analyse s'appuie sur les textes du corpus (volume II) qui comprennent 144 chansons de poésie féminine transcrites en wolof ou lébou et traduites en français.

  • Titre traduit

    Female oral poetry in Wolog marriage and Lebou birth songs.


  • Résumé

    This research is focused on Senegalese oral literature, particularly that of Wolof society and Lebou society, exploring the literary field of oral poetry of family ceremonies in which birth songs (bëkëtël) and nuptial songs are produced. In the later genre, the dénkaane "the recommendations", the xaxar "welcoming the bride to the matrimonial home" and the laabaan "the celebration of vriginity" are analyzed. It is a poetry sung by women in an exclusively feminine environnement. Referring to the notion of performance as a defining criterion, the study of this poetry highlights the discursive properties, as well as the functions. The analysis is based on the texts of the corpus (volume II) which include 144 songs of poetry sung by women, transcribed in Wolof or Lebou and translated into French.