A grammar of Nalögo, an Oceanic language of Santa Cruz Island

par Valentina Alfarano

Projet de thèse en Sciences du langage : linguistique et didactique des langues

Sous la direction de Isabelle Bril et de Åshild Naess.

Thèses en préparation à Paris, INALCO , dans le cadre de École doctorale Langues, littératures et sociétés du monde (Paris) depuis le 01-10-2016 .

  • Titre traduit

    Grammaire du Nalögo, langue océanienne de l'île Santa Cruz (Archipel des îles Salomon)


  • Résumé

    Cette thèse est la première description de la langue nalögo, parlée sur l’île Santa Cruz (Province Temotu, aux îles Salomon). C’est une langue océanienne du groupe Reefs-Santa Cruz (RSC). Les données analysées ont été collectées par l’auteure dans les villages de Nea et Nemboi lors d’une enquête de terrain d’environ six mois. Les langues du groupe RSC sont qualifiées d’‘aberrantes’ au sein de la famille océanienne. Après de longs débats sur leur origine, elles sont maintenant reconnues comme des langues océaniennes faisant partie de la grande famille austronésienne. Les langues RSC présentent des traits grammaticaux inhabituels, surtout dans la structure de la phrase. L’äiwoo, l’une des langues RSC, parlée sur les îles Reef, a un système de voix symétriques, qui a ensuite disparu quand le proto-océanien s’est séparé du reste de la famille austronésienne. L’objet de cette thèse est de décrire les caractéristiques essentielles phonologiques, morphologiques et syntaxiques du nalögo, d’analyser la structure de la phrase et les relations grammaticales de cette langue. Le nalögo a un système fondé sur des variations de transitivité et montre un grand nombre de procédés de changements de valence. Malgré des différences notables entre les deux systèmes, le nalögo partage toutefois certains traits avec la langue äiwoo, et plus généralement avec les langues austronésiennes occidentales.


  • Résumé

    This thesis provides the first description of Nalögo, a language spoken on Santa Cruz Island (Temotu Province, Solomon Islands). Nalögo is an Oceanic language belonging to the Reefs-Santa Cruz (RSC) group. This thesis is based on primary data collected by the author in the villages of Nea and Nemboi during approximately six months of fieldwork. RSC languages are regarded as ‘aberrant’ within the Oceanic family. Their origins have been debated for years before being finally classified as belonging to the Austronesian family. RSC languages show some unusual grammatical features, especially in terms of clausal structure. Äiwoo, one of the RSC languages spoken in the Reef Islands, displays a symmetrical voice system, which is thought to have been lost by the time the Proto-Oceanic broke off the rest of the Austronesian family. The goal of this thesis is to describe the main phonological, morphological and syntactic characteristics of Nalögo, as well as analysing its clausal structure and grammatical relations. Nalögo has a transitivity-based system with a good number of valency-changing devices. Despite the considerable differences between the two systems, Nalögo shows some properties in common with Äiwoo, and more generally, with Western Austronesian languages.