La mise en livre des recueils facétieuses entre la fin du xve et le milieu du xvie siècle.

par Louise Amazan-comberousse

Projet de thèse en Littératures française et francophone

Sous la direction de Frank Lestringant.

Thèses en préparation à Paris 4 depuis le 23-09-2010 .


  • Résumé

    L'intitulé recoupe deux domaines : l'histoire du livre et la bibliographie matérielle d'un côté, et la littérature à proprement parler, l'étude du texte en lui-même de l'autre. la publication des recueils facétieux ne va pas de soi : assemblages composites de textes assez hétéroclites, ils laissent souvent en suspens la question de la responsabilité de leur fabrication. a qui en doit-on la mise au jour? qui a voulu telle présentation de ces écrits souvent disparates? que doit la vogue du récit bref aux présentations formelles qui sont faites de ces 'facéties'? qu'apportent à la lecture les différents paramètres de leur présentation? le corpus sera étudié sous un angle double. d'abord celui de sa matérialité, qui se fait le reflet des différentes interventions des acteurs du livre. il faudra aussi interroger les œuvres d'un point de vue littéraire en s'appuyant sur le texte et le paratexte. en somme, pour chacun des recueils on rattachera l'étude de la matérialité du livre au questionnement littéraire sur les différentes autorités à l'œuvre dans la confection de chaque recueil, sur ce que ces contingences matérielles engendrent pour la lecture. nous nous intéresserons aux différents modes de cohésion du recueil, aux places que se réservent les auteurs, à la façon dont les mêmes nouvelles sont réimprimées de façon tronquées, aux choix faits par les auteurs ou les éditeurs parmi la réserve facétieuse des différents patrimoines humaniste, italien, français. nous chercherons ainsi à démontrer que la mise en livre contribue à l'élaboration du sens.


  • Pas de résumé disponible.