Le recours à la scarification à l'adolescence : une proto-écriture.

par Salima Aouina

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Patricia Attigui.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Connaissance, langage et modélisation (Nanterre) depuis le 18-12-2009 .


  • Résumé

    L'objectif de la recherche est de formuler des hypothèses sur les moyens à utiliser pour permettre à l'adolescent scarificateur de préserver la continuité de son fonctionnement mental sans faire appel à une atteinte du corps ? pour la recherche de master, une activité basée sur l'écriture – dessins, mots, phrases – a permis de mettre en évidence cette difficulté d'élaboration chez les adolescents qui se scarifient, parallèlement à des adolescents ayant tentés de se suicider, autre aspect de l'attaque corporel. il serait donc intéressant de se pencher sur cet aspect et ainsi de pouvoir l'approfondir. le but de ce travail consisterait à vérifier l'apport de la mise en place d'un atelier d'écriture avec l'utilisation de dessins et progressivement de mots pour les adolescents ayant recours à la scarification afin, par cette médiation de favoriser un travail de symbolisation. notre hypothèse de départ est que cette activité devrait aider les patients à une reprise de leurs capacités d'élaboration permettant ainsi d'apporter davantage de sens. il s'agira de mieux percevoir les conditions dans lesquelles il est possible de substituer à l'atteinte du corps comme trace d'un événement psychique non représentable, la trace écrite expression d'une pensée ayant accédé à la symbolisation. .


  • Pas de résumé disponible.