Lidar Raman météorologique dédié à l'étude des cycles couplés des aérosols et de la vapeur d'eau

par Alexandre Baron

Projet de thèse en Météorologie, océanographie, physique de l'environnement

Sous la direction de Patrick Chazette et de Julien Totems.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Sciences de l'Environnement d'Ile-de-France , en partenariat avec LSCE - Laboratoire des Sciences du Climat et de l'Environnement (laboratoire) , Chimie Atmosphérique Expérimentale (CAE) (equipe de recherche) et de université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-11-2017 .


  • Résumé

    Les mesures simultanées de la température, du contenu en eau et des aérosols sont fondamentales pour améliorer nos connaissances des cycles atmosphériques couplés des aérosols, de la vapeur d'eau et des nuages. Les liens existants entre ces cycles sont encore trop mal connus dans les processus conduisant aux évènements de pluviométrie extrêmes, mais également dans les projections climatiques. Le travail de thèse consistera en la valorisation scientifique du démonstrateur lidar WALI (Water vapor and Aerosol Lidar) afin de répondre à la problématique précédente. Tout l'intérêt de ce lidar est qu'il permet d'obtenir simultanément les profils verticaux des paramètres géophysiques mesurés (température, rapport de mélange de vapeur d'eau et propriétés optiques des aérosols). Il s'agira, dans un premier temps, de participer à la validation de l'instrument via des mesures sur le milieu atmosphérique. C'est à partir de ces observations, couplées à des mesures aéroportées et spatiales, que de nouveau développements algorithmiques seront conduits afin de tirer avantage de l'ensemble des voies de détection du lidar et des synergies instrumentales envisagées.

  • Titre traduit

    Meteorological Raman Lidar dedicated to the study of aerosols and water vapor coupled cycles


  • Résumé

    1164/5000 Simultaneous measurements of temperature, water content and aerosols are fundamental to improving our knowledge of coupled atmospheric cycles of aerosols, water vapor and clouds. The links between these cycles are still too little known in the processes leading to the extreme events of rainfall, but also in the climate projections. This thesis will consist in the scientific valorization of the lidar WALI (Water vapor and Aerosol Lidar) in order to answer the previous problem. The advantage of this lidar is that vertical profiles of geophysical parameters (temperature, water vapor mixture ratio and aerosol optical properties) can be obtained simultaneously. The first step is to participate in the validation of the instrument via measurements on the atmospheric environment. It is from these observations, coupled with airborne and spatial measurements, that new algorithmic developments will be conducted in order to take advantage of all the lidar detection pathways and the instrumental synergies envisaged.