Les rapports de genre dans les processus de subjectivation (dé) coloniale.

par Marie Moise

Projet de thèse en Philosophie, epistemologie

Sous la direction de Hourya Molino machetto et de Luca Basso.

Thèses en préparation à Toulouse 2 en cotutelle avec l'UNIVERSITE DE PADOUE , dans le cadre de Arts, Lettres, Langues, Philosophie et Communication (ALLPH@) , en partenariat avec ERRAPHIS - Equipe de Recherche sur les Rationalités Philosophiques et les Savoirs (EA 3051) (equipe de recherche) depuis le 01-09-2017 .


  • Pas de résumé en français disponible.


  • Pas de résumé disponible.