Paris imagine et paris vecu : representer la france en colombie et pratiquer l'espace parisien une fois immigre en france.

par Marcia Carolina Ardila Sierra

Projet de thèse en Anthropologie

Sous la direction de Jean-Pierre Hassoun.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de Ecole doctorale de l'Ecole des hautes études en sciences sociales ED 286 depuis le 01-12-2009 .


  • Résumé

    Le projet propose d'observer et d'analyser les relations entre les representations culturelles et le marquage social et symbolique du territoire, par des immigrant/e/s colombien/ne/s a paris. trois questionnements charpentent ce projet : 1) quels sont les imaginaires culturels sur paris circulant en colombie et comment les futurs migrants rencontrent, s'identifient ou pensent ces representations avant qu'ils ne decident de migrer vers la france ? 2) quelles sont les dynamiques de reelaboration, d'affirmation et de transformation de ces representations une fois que ces acteurs se retrouvent en situation d'immigre en france ? 3)comment ces immigrants s'approprient-ils l'espace parisien ? cette etude sur les representations et les appropriations territoriales liees au processus migratoire s'articulera donc autour du regard croise entre le pays d'origine et le pays d'accueil. nous tacherons d'analyser les imaginaires sur paris qui se construisent quotidiennement en colombie et nous ferons dialoguer ces imaginaires avec les pratiques d'appropriation et de representation spatiale des personnes ayant immigre en france. ce questionnement nous oblige a envisager des enquetes de terrain dans les deux pays. dans ce cadre, nous articulerons la methodologie ethnographique avec l'analyse de sources visuelles issues de la graphie urbaine (telles que journaux, magazines, tracts, publicite, photographies), qui illustrent un rapport entre la france et la colombie.


  • Pas de résumé disponible.