La relation d'autorité dans les forces armées de terre françaises entre 1940 et 1945 : étude comparée de l'armée de Vichy, des Forces françaises libres et de l'armée d'Afrique.

par Robin Leconte

Projet de thèse en Histoire, histoire de l'art et archéologie

Sous la direction de Olivier Wieviorka et de Jean-François Muracciole.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'Homme et de la Société (Cachan, Val-de-Marne) , en partenariat avec ISP - Institut des Sciences sociales du Politique (laboratoire) et de École normale supérieure Paris-Saclay (Cachan, Val-de-Marne) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-09-2017 .


  • Résumé

    Comment se structurent l'autorité et l'obéissance au sein des trois forces armées françaises en présence entre 1940 et 1945 ? La défaite brutale de mai-juin 1940 crée une situation sans précédent pour les officiers et soldats de l'armée française en métropole, dans les colonies et outre-mer. L'acte de désobéissance du général de Gaulle, fondateur de la France Libre, ouvre une période de crise avec la mise en présence d'autorités concurrentes. Trois forces armées émergent de la défaite, chacune s'érigeant en modèle afin de comprendre et de dépasser 1940 : l'armée de Vichy, les Forces françaises libres et l'armée d'Afrique. Ces trois groupes sont intrinsèquement liés et leur histoire se superpose entre 1940 et 1945. Au centre des problématiques se trouve celle de la relation d'autorité. Comment s'incarne l'autorité au sein de ces trois forces armées plongées dans un dilemme complexe qui oppose légitimité et légalité, discours et pratiques, ordres et contre-ordres ? Comment agissent les chefs, à tous les niveaux, dans ce moment de tension extrême ? L'ambition générale de notre travail est de comprendre comment se construit et se transforme le rapport des combattants à l'obéissance et à la désobéissance, des hauts-gradés jusqu'aux soldats, dans les armées de terre françaises. En s'attachant à suivre les nombreuses ruptures et reconfigurations qui ont lieu entre 1940 et 1945 (le tumultueux été 1940, la campagne de Syrie de 1941, le débarquement en Afrique du Nord en 1942, l'amalgame entre gaullistes et vichystes à partir de 1943…) notre étude explore les évolutions du rapport à l'autorité et la manière dont les contradictions politiques et militaires se résolvent, soit par le basculement dans la dissidence, soit par le renforcement de la discipline ou bien encore par la justice militaire. A travers la comparaison de grandes unités représentatives de ces trois armées, l'analyse des circonstances complexes et des itinéraires de certains chefs sera l'occasion de mettre en lumière les mécanismes de l'autorité si difficiles à percevoir en temps normal. Relativement aux questions de l'autorité, de l'obéissance et du commandement, trop rarement étudiées dans une perspective historique, nos recherches visent à pallier certaines lacunes scientifiques et historiographiques.

  • Titre traduit

    The relationship of authority in the French armed forces. 1940-1945. A comparative study (Vichy, Free French Forces, the African Army).


  • Résumé

    The bruising defeat of May-June 1940 created an unprecedented situation for French army's officers and soldiers in mainland France, colonies and overseas. The act of disobedience of general de Gaulle, the founder of Free France, opened a period of crisis with the introduction of competing authorities. Three armed forces emerged from the defeat, each setting up it as a model to understand and overcome the defeat of 1940: the Vichy Army, the Free French Forces and the African Army. These three groups were intrinsically connected and their history overlapped between 1940 and 1945. The core of problems is the relationship of authority. My PhD is a comparative study of the three French armies throughout the war to explore the various shapes of authority during a political and military crisis. How is the authority embodied within these three armed forces plunged into a complex dilemma that opposes legitimacy and legality, speeches and practices, orders and counter-orders? How do leaders act at all levels in this moment of extreme tension? The general ambition of our work is to understand how the combatants' relationship with obedience and disobedience is built up and transformed, from officers to soldiers. Attending to follow the many ruptures and reconfigurations that take place between 1940 and 1945 (the tumultuous summer of 1940, the campaign of Syria of 1941, the landing in North Africa in 1942, the merger between Gaullists soldiers and Vichy soldiers from 1943 ...) our study explores the evolutions of the relationship with authority and the way in which political and military contradictions are solved, either by falling into dissent, by strengthening discipline or even by military justice. Through the comparison of large representative units of these three armies, the analysis of the complex circumstances and itineraries of certain leaders will be an opportunity to highlight the mechanisms of authority so difficult to perceive in normal times. In relation to the concepts of authority, obedience and command - all of which are rarely studied from a historical perspective - our research aims to remedy certain scientific and historiographical shortcomings.