La santé psychologique chez les étudiants tunisiens : Entre accomplissement personnel et les contraintes de la vie universitaire

par Safia Azi (Kammoun)

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Jean-Luc Bernaud, Abelmajid Naceur et de Philippe Chartier.

Thèses en préparation à Paris, CNAM en cotutelle avec l'Université de Tunis , dans le cadre de Ecole doctorale Abbé-Grégoire , en partenariat avec CRTD - Centre de recherche sur le travail et le développement (laboratoire) et de Psychologie de l'Orientation (equipe de recherche) depuis le 22-09-2015 .


  • Résumé

    La santé psychologique chez les étudiants est un sujet qui questionne et préoccupe les instances de santé publique. Jusqu'à ce jour, il suscite l'intérêt de beaucoup de chercheurs partout dans le monde (Lafay & Manzanera 2003 ; Grebot & Barumandzadeh, 2005 ; Boujut, Bruchon- Shweitzer, 2007 ; Bouteyere & Bernaud ,2007 ; Strenna, Chahraoui & Vinay, 2011). En effet, des résultats préoccupants sont confirmés par ces études. Cette population se déclare en bonne santé générale de part son âge 18-20 ans cependant l'état de santé psychologique est inquiétant et suscite débat et réflexion. La détresse constatée chez les étudiants est alimentée par un contexte de fragilité particulier : l'étudiant traverse une période de vie assez délicate avec la transition vers un statut de jeune adulte (Arnett, 2000) et l'accès aux études supérieures. En effet, de multiples changements jalonnent ce passage potentiellement stressant. Cependant, peu de recherches en Tunisie se sont intéressées à cette question . Nous avons souhaité à travers notre recherche longitudinale qui se veut à la fois quantitative et qualitative explorer ce domaine et tenter d'évaluer la santé psychologique des étudiants tunisiens inscrits en première année dans des filières scientifiques et littéraires et les facteurs qui contribuent au bien- être psychologiques ainsi que les facteurs qui favorisent la détresse psychologique à savoir : le stress perçu , les stratégies d'ajustement ,l'estime de soi , les traits de personnalité en insistant sur le névrosisme et l'espoir un concept emprunté à la psychologie positive (Snyders,1991) . Dans notre recherche nous allons nous référer à la psychologie de la santé et à la psychologie positive comme cadre théorique . En effet ces deux champs d'investigation ont beaucoup contribuer au développement du bien être psychologique par la diffusion d'une littérature scientifique assez abondante. Notre échantillon sera composé de 250 étudiants primo-inscrits dans les établissements universitaires à Sfax .Une batterie de questionnaires sera validée pour répondre à notre objectif .

  • Titre traduit

    Psychological health among Tunisian students; between personal accomplishments and constraints of Life University


  • Résumé

    Psychological vulnerability of students aroused the interest of many researches throughout the world (Lafay, Manzanera and al. 2003. Grebot and al, 2005. Boujut and al , 2007 . Strenna and al, 2011). In fact, the student traverse a delicate and difficult period in life with the transition toward the status of young adult and with the access to higher education , numerous changes mark this potentially stressful passage. However, few researches in Tunisia Were interested in this issue .through this project we intend to explore this field and try to evaluate the mental health of Tunisian students enrolled in first academic years in scientific and literary courses and its relationships with the perceived stress, coping, self-esteem, personality traits .Our corpus of study is composed of 250 students enrolled in the first academic years in the different specialties and a questionnaires battery will be administered to achieve our objectives