Travailler sur le devant de la scène : le métier de comédien et de comédienne à Paris (années 1740-1799)

par Suzanne Rochefort

Projet de thèse en Histoire et civilisations

Sous la direction de Antoine Lilti.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales depuis le 05-09-2017 .


  • Résumé

    Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, l'essor des divertissements théâtraux ainsi que les mutations de l'espace public transforment le métier de comédien. Cette thèse vise à cerner les modalités et les enjeux de ces évolutions dans la capitale, en partant des trajectoires et des expériences de travail des acteurs et des actrices. À la Comédie-Française, à la Comédie-Italienne mais aussi dans les théâtres de boulevard, le monde professionnel des comédiens et des comédiennes se structure à différents niveaux, au gré des évolutions institutionnelles, commerciales et politiques. Puisque la spécificité du métier est de réaliser des performances scéniques devant des spectateurs, cette enquête analyse aussi l’importance de la reconnaissance publique par le prisme des pratiques de travail. Le développement de la presse et les nouvelles formes de visibilité dans la ville façonnent les carrières. Cela contribue également à redéfinir les hiérarchies et l’identité du métier ; celui-ci acquiert au fil de la période une nouvelle place dans la société. Cette thèse se présente donc comme une contribution à l'histoire sociale du travail artistique, éclairant en retour un certain nombre de mutations culturelles des dernières décennies de l’Ancien Régime et de la Révolution.

  • Titre traduit

    Working in the spotlight : the acting profession in Paris (1740's-1799)


  • Résumé

    In the second half of the 18th century, the rise of theatrical entertainment and the changes in public space transformed the profession of acting. This thesis aims at identifying the modalities and issues of these changes in the capital, based on the trajectories and work experiences of actors and actresses. At the Comédie-Française, the Comédie-Italienne, as well as in the boulevard theatres, the professional world of actors and actresses is structured at different levels, according to institutional, commercial and political developments. Since the specificity of the profession is to perform on stage in front of spectators, this investigation analyses the importance of public recognition through the prism of work practices. Development of press and new forms of visibility in the city shape careers. They also contribute to redefining the hierarchies and the profession identity, which acquires a new place in society over the studied period. This thesis is thus a contribution to the social history of artistic work, shedding light on a certain number of cultural mutations during the last decades of the Ancien Regime and the Revolution.