Programmation d'un robot par des non-experts

par Ying siu Liang

Projet de thèse en Informatique

Sous la direction de Sylvie Pesty et de Damien Pellier.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de Mathématiques, Sciences et technologies de l'information, Informatique , en partenariat avec Laboratoire d'Informatique de Grenoble (laboratoire) et de MAGMA - Systèmes Multi-Agents (ancien Leibniz) (equipe de recherche) depuis le 28-10-2016 .


  • Résumé

    Le sujet de recherche est dans la continuité des travaux réalisés au cours de mon M2R sur la programmation par démonstration appliqué à la cobotique en milieu industriel. Ce sujet est à la croisée de plusieurs domaines (interaction Humain-Robot, planification automatique, apprentissage artificiel). Il s'agit maintenant d'aller au delà de ces premiers résultats obtenus au cours de mon M2R et de trouver un cadre générique pour la programmation de « cobots » (robots collaboratifs) en milieu industriel. L'approche cobotique consiste à ce qu'un opérateur humain, en tant qu'expert métier directement impliqué dans la réalisation des tâches en ligne, apprenne au robot à effectuer de nouvelles tâches et à utiliser le robot comme assistant « agile ». Dans ce contexte la thèse propose un mode d'apprentissage de type « end-user programming », c'est-à-dire simple et ne nécessitant pas d'être expert en robotique pour programmer le robot industriel Baxter.

  • Titre traduit

    End-user Robot Programming


  • Résumé

    This PhD project will continue on the work implemented during my M2R thesis on Programming by demonstration in cobotic environments. The project touches several domains (human-robot interaction, automated planning, artificial learning). The goal is now to go beyond the primary results obtained in the M2R thesis and find a more generic solution for programming cobots (collaborative robots) in industrial environments. The idea of cobotics is based on the ability of a human operator, who is a domain expert, to teach the robot new tasks in order for it to act as an "agile" assistant. In this respect, the PhD project proposes a learning approach similar to "end-user programming", which does not require robotics expert knowledge to program an industrial robot like Baxter.