Incidence des modes de coordination et de la résilience des chaines de valeur sur les choix stratégiques des producteurs: le cas de la chaine de valeur lait à Madagascar

par Tahiry Andrianarisoa

Projet de thèse en Sciences Économiques

Sous la direction de Paule Moustier, Jeannot Ramiaramanana et de Hélène David-benz.

Thèses en préparation à Montpellier, SupAgro , dans le cadre de EDEG - Economie Gestion , en partenariat avec MOISA - Marchés, Organisations, Institutions et Stratégies d'Acteurs - (laboratoire) depuis le 01-02-2014 .


  • Résumé

    Cette thèse cherche à répondre au questionnement suivant : Dans quelle mesure l'organisation de la filière lait influence-t-elle les stratégies d'intensification laitière des exploitations agricoles et conditionne-t-elles les performances de ces dernières ? L'objectif est d'éclairer les relations entre les différentes formes de coordination en aval de la production et les choix stratégiques des producteurs La revue de littérature permettra d'établir une grille de caractérisation de la structure et des modes de gouvernance des chaines de valeurs. Elle s'appuiera notamment sur l'économie des coûts de transaction (Williamson, 1985) et l'économie des organisations (Ménard, 1990), pour analyser les relations entre les formes de coordination et les risques auxquels les acteurs doivent faire face. Une focale sera ainsi mise sur les sources d'incertitude et la spécificité des actifs mobilisés, pour expliquer les différents arrangements institutionnels et les conditions de passage de l'un à l'autre (marché, formes hybrides, intégration verticale). Des apports de l'analyse de la gouvernance des chaines de valeur vont également être mobilisés pour appréhender les dynamiques d'innovation relatives à la qualité au sein des filières, et le rôle de la compétence et de l'investissement dans ces dynamiques (Gereffi et al., 2005). La grille d'analyse établie sera testée sur la chaine de valeur lait, en s'appuyant sur la littérature et des données d'enquête sur terrain auprès des acteurs de la chaine de valeur. Parallèlement, une analyse des systèmes d'activité et des stratégies d'intensification laitière des producteurs laitiers sera réalisée. Une analyse de données issues de la fusion de ces deux bases de données permettra de mettre en relation les choix stratégiques d'intensification des exploitations, les indicateurs de performance tels que la production et la résilience avec les modes de coordination dans lesquels elles sont insérées. Ce sujet s'inscrit conjointement dans l'équipe COPAAD (Coordination et politiques pour l'agriculture et l'alimentation durables) et dans l'équipe ASG (Agricultures en mutation, Stratégie des ménages, Gestion des ressources) de l'UMR MOISA. Il confortera différents projets de recherche de cette équipe, comme FARMAF (instruments de stabilisation des marchés alimentaires en Afrique) et Foodsecure (politiques de sécurité alimentaire). Il concerne l'axe stratégique 3 du CIRAD « alimentation accessible et de qualité ».

  • Titre traduit

    Impact of organizational forms and value chain resilience on the strategic choices of producers: the case of Madagascar


  • Résumé

    This thesis will seek to answer the following question: To what extent does the organization of the milk sector influence the dairy intensification strategies of agricultural holdings and determines the performance of these farms? The aim is to shed light on the relationships between the different forms of coordination downstream of production and the strategic choices of producers The literature review will establish a characterization grid of the structure and coordination mechanism of value chains. It will rely in particular on the economics of transaction costs (Williamson, 1985) and the economy of organizations (Ménard, 1990), to analyze the relationships between the forms of coordination and the risks that actors face. A focus will thus be placed on the sources of uncertainty and the specificity of the assets mobilized, to explain the different institutional arrangements and the conditions of transition from one to the other (market, hybrid forms, vertical integration). Contributions from the analysis of the governance of value chains will also be mobilized to understand innovation dynamics relating to quality within the value chains, and the role of competence and investment in these dynamics (Gereffi et al. al., 2005). The established analysis grid will be tested on the milk value chain, relying on literature and field survey data from value chain stakeholders. At the same time, an analysis of dairy farmers' activity systems and dairy intensification strategies will be carried out. An analysis of data resulting from the merger of these two databases will make it possible to link the strategic choices of farm intensification, the performance indicators such as milk production and resilience with the coordination forms in which they are inserted. This topic is inserted in the topic of COPAAD team (Coordination and Policies for Sustainable Agriculture and Food) and the ASG team (Changing Agricultures, Household Strategy, Resource Management) of UMR MOISA. It will also support various research projects of this team, such as FARMAF (food market stabilization instruments in Africa) and Foodsecure (food security policies). It concerns the strategic axis 3 of CIRAD "accessible and quality food".