Comprendre les enjeux de la représentation pour une perception sensible des données numériques

par Rose Dumesny

Projet de thèse en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Stéphane Vial.

Thèses en préparation à Nîmes , dans le cadre de Risques et Société , en partenariat avec PROJEKT équipe d'accueil en Design (laboratoire) depuis le 12-10-2015 .


  • Résumé

    Le design des données, ou expérience sensible de la donnée, désigne un champ de recherche, d'exploration et d'expérimentation autour des données numériques permettant de créer des “objets“ (représentation visuelle, matérialisation, etc.) afin que chacun puisse percevoir et penser le numérique. De ce point de vue, la maîtrise des mises en forme de la donnée et de leurs interprétations est un enjeu majeur. Dans ce contexte l'objectif de la thèse proposée est d'apporter des éléments pour comprendre les usages numériques d'aujourd'hui et mieux anticiper les besoins qu'ils génèrent, en s'inscrivant dans un domaine peu exploré : celui de la perception des données numériques. La donnée deviendrait alors une matière première, au même titre que le bois ou le métal, et l'approche d'un designer pour l'étudier, évidente. En effet en proposant de nouvelles méthodes pour mettre en forme, donner du sens et construire des perceptions sensibles, le design pourrait créer de nouvelles expériences, de nouveaux services, de nouvelles interactions et surtout de nouvelles émotions et réflexions.

  • Titre traduit

    Understand issues of representation for a sensitive perception of digital data


  • Résumé

    The design of data describes a field of research, exploration and experimentation around the digital data to create "objects" (visual representation, materialization, etc.) so that everyone can perceive and understand. From this point of view, mastering the layouts of the data and their interpretation is a major issue. In this context the objective of this PhD thesis is to provide elements to understand the digital uses of today and better anticipate the needs they generate, by studying digital data perception. The data would then become a raw material, as well as wood or metal, and a designer approach to study, obvious. Indeed proposing new ways to get fit, give meaning and construct sense perceptions, the design could create new experiences, new services, new interactions and especially new emotions and thoughts.