Pratiques Agricoles en Zones Humides : une démarche vers l'Economie Verte. Exemple de la phytodésalinisation. (APiWet)

par Emmanuel Delattre

Projet de thèse en Sciences de la vie et de la sante

Sous la direction de Isabelle Techer.

Thèses en préparation à Nîmes , dans le cadre de Risques et Société , en partenariat avec CHROME - Détection, Evaluation, Gestion des Risques CHROniques et éMErgents (laboratoire) depuis le 07-11-2016 .


  • Résumé

    Dans la politique française du développement durable, l'agriculture occupe une place importante, de par son impact sur les ressources naturelles (Bonny, S., 1994). Les engagements nationaux pour faire de la France ‘le pays de l'excellence environnementale et de [la] croissance verte [...]' (Ministère de l'environnement, de l'énergie et de la mer, 2016) ciblent donc fortement le secteur agricole en incitant les producteurs à mettre en place des actions de protection et de valorisation du patrimoine naturel. Le secteur de la production de plantes aquatiques, marché de niche est, à l'instar de l'agriculture vivrière, particulièrement concerné par un mode de production ‘propre', plus respectueux de l'environnement. Et ce, d'autant plus que près de 90% des végétaux ornementaux présents sur le marché national proviennent de l'étranger (UE et hors UE) limitant ainsi la traçabilité phytosanitaire (source FNPHP). En effet, les végétaux fournis par les producteurs se retrouvent de plus en plus dans une grande diversité d'environnements dont la qualité doit être préservée : - chez les particuliers dans les assainissements non collectifs ; - dans les communes et chez les entreprises, dans les filtres plantés de roseaux, les lits de séchages de boues, les zones humides artificielles, les bassins de rétention, etc. Dans le domaine public, de plus en plus d'aménagements intègrent aujourd'hui les plantes aquatiques. L'exemple des bassins de baignade de Combloux (Haute-Savoie) dont l'eau est totalement régénérée par les plantes aquatiques, illustre particulièrement l'engouement pour ces végétaux. La diversification des environnements d'implantation des plantes aquatiques exige donc de pouvoir prévenir et limiter leurs impacts négatifs sur la qualité de l'environnement mais aussi sur l'homme. La limitation des traitements à base de pesticides est dans cette démarche un levier important. En parallèle d'une démarche de production sans impact sur l'environnement et l'homme, les volontés politiques et sociétales exigent également le développement voire la reconquête de la biodiversité. Dans ce contexte, la société Nymphéa Distribution, leader sur le marché de la production des plantes aquatiques ornementales et environnementales souhaite mettre en œuvre des travaux afin : - d'utiliser les végétaux aquacoles à des fins de remédiations des déchets industriels chlorurés. - de développer ces pratiques tout en élaborant un outil de contrôle de l'origine de leurs végétaux ; Ce dernier axe de recherche est soutenu financièrement dans le cadre du programme MABIOZH déposé en réponse à l'appel à projet ‘Investissement d'Avenir – Initiative PME Biodiversité' de l'ADEME

  • Titre traduit

    Agricultural practices in wetlands: towards a Green Economy. Phytodesalination case.(APiWet)


  • Résumé

    In French policy of sustainable development, agriculture have an important role, through its impact on natural resources (Bonny, S., 1994). National commitments to make France 'the land of environmental excellence and green growth [...]' (Ministry of Environment, Energy and Marine, 2016) highly targeted the agricultural sector by encouraging farmers to set up actions for protection and enhancement of nature. The area of ​​production of aquatic plants, a niche market, like subsistence farming, particularly concerned by a 'clean' mode of production wich is more environmentally friendly. Especially since almost 90% of ornamental plants present on the domestic market come from abroad (EU and non-EU) limiting the phytosanitary traceability (source FNPHP). Indeed, the plants supplied by producers are more and more present in a large variety of environments where the quality must be preserved: - In particular in non-collective remediation; - In public and in business, in reed bed filters, sludge drying beds, artificial wetlands, retention basins, etc. In the public sphere, increasingly amenities include aquatic plants today. The example of the bathing pools of Combloux (Haute-Savoie) whose water is completely regenerated by aquatic plants, particularly illustrates the popularity of these plants. The diversification of the environments of implementation for these aquatic plants requires to prevent and mitigate their negative impacts on the quality of the environment but also on people. The limitation of treatments with pesticides is an important parameter. In parallel with a non-impact manufacturing process on the environment and human, political and social wills also require the development or the reconquest of biodiversity. In this context, the company Nymphéa Distribution, the market leader in the production of ornamental aquatic plants and environmental aims to implement the work in order to: - to develope the use of aquatic plants to remediate chlorine industrial wastes. - To develop these practices while developing an original control tool of their plants; This line of research is financially supported under the program MABIOZH filed in response to the call for projects 'Future Investment - SME Initiative Biodiversity' ADEME