Liens personnels, production de l'espace et mémoires dans des espaces "ruraux" en transformation : le cas d'El Encon (Salta, Argentine)

par Gala Aguero

Projet de thèse en Anthropologie sociale et ethnologie

Sous la direction de Benoît de L'Estoile.

Thèses en préparation à Paris, EHESS en cotutelle avec l'Universidad de Buenos Aires , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales , en partenariat avec Centre Maurice Halbwachs (Paris) (laboratoire) depuis le 30-11-2017 .


  • Résumé

    Ma recherche porte sur les transformations socio-spatiales des espaces "ruraux" au nord de l’Argentine. Dans la région rurale de Salta, il a existé une relation sociale particulière entre les travailleurs ruraux et les patrons, qui a dépassé le domaine du travail. Ce lien a impliqué des échanges non monétaires et des négociations entre ces deux groupes sociaux, liés à la famille, à la religion, au moral, à la maison et au territoire, car les travailleurs habitaient avec leurs familles dans la propriété du patron pendant le temps du travail. Actuellement et depuis 1990, se développe là-bas un processus de transformations qui est le résultat du croisement de deux phénomènes : d’un côté la croissance de la ville sur des terres auparavant considérées ’rurales’ à travers l’installation de nouveaux types de projets immobiliers ; de l’autre, la transformation productive de la culture de tabac qui a impliqué le déplacement des terrains productifs situés autour de la ville et la disparition du mode de production propre des exploitations de petite échelle. Malgré le rythme rapide de la transformation et la disparition des domaines agricoles, le passé partagé dans ce territoire, la relation avec le patron et les expériences autour du tabac continuent d’être pour les anciens travailleurs une façon d’identification sociale et de compréhension du changement actuel.


  • Pas de résumé disponible.