Les musiciens d'Église au 18ième siècle : acteurs, circulations, réseaux : (diocèses de Blois, Chartres, Évreux, Le Mans, Orléans, Rouen et Sées)

par Pierre Mesple

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Stephane Gomis.

Thèses en préparation à Clermont Auvergne , dans le cadre de ED 370 Lettres, Sciences humaines et sociales depuis le 12-12-2017 .


  • Résumé

    L’étude des musiciens d’Église s’inscrit dans une historiographie qui remonte à la fin du XIXe siècle mais qui a été largement renouvelée depuis le début des années 2000 par les travaux du réseau Muséfrem (Musiques d’Église en France à l’Époque Moderne). Chantres, musiciens et enfants de chœur sont appointés par les cathédrales et les collégiales. Leur carrière, marquée généralement par l’itinérance, les oblige à tisser des réseaux à différentes échelles. Aussi ont-ils laissé des traces variées, tant dans les archives ecclésiastiques (séries G), que dans la presse provinciale. Le présent travail est centré sur une demi-douzaine de diocèses entre Loire et Seine, et veut allier approches quantitatives et qualitatives. Il ambitionne de défricher l’histoire culturelle et sociale de ce groupe conscient de sa singularité.


  • Pas de résumé disponible.