La pratique philosophique avec des adolescents plurilingues : penser en langues dans une perspective interculturelle

par Anne-Sophie Cayet

Thèse de doctorat en Didactique des langues et des cultures

Sous la direction de Muriel Molinié.

Thèses en préparation à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Sciences du langage (Paris ; 2019-....) , en partenariat avec Équipe d'accueil Didactique des langues, des textes et des cultures (Paris) (laboratoire) depuis le 18-09-2017 .


  • Résumé

    Cette recherche-action interroge la didactique de l’interculturel et du plurilinguisme via une intervention innovante en milieu scolaire : la mise en oeuvre d’ateliers de philosophie avec des adolescents allophones nouvellement arrivés en France. La dimension existentielle et expérientielle de la pratique philosophique, ainsi que son organisation collaborative, favorisent le développement de dynamiques interculturelles qui évitent d’enfermer les individus dans des modèles culturels préconçus. Cette approche pédagogique appréhende les jeunes comme des sujets (pensants, agissants, critiques) et souhaite participer à leur inclusion linguistique, scolaire et sociale. Les médiations langagières multimodales donnent un accès symbolique à la variabilité des représentations du monde et mettent en évidence l’intraductibilité fondamentale du langage. Ce constat implique de prendre en considération la fonction performative du langage, d’un point de vue didactique, et de s’engager dans des rapports de sens, en langues. Le paradigme de l’intersectionnalité traverse cette recherche dans la mesure où nous nous focalisons sur les phénomènes émergeant au carrefour des langues, des pensées et des imaginaires. Philosopher en langues, dans une perspective interculturelle, offrirait alors la possibilité d’inventer collaborativement et conjointement des pensées et des langages, universels-singuliers. La thèse propose donc une approche humaniste et complexe de la créolisation linguistique et socioculturelle en milieu éducatif et questionne l’agir éthique et sociopolitique de la didactique des langues et des cultures dans ce domaine.

  • Titre traduit

    Philosophical practice with plurilingual teenagers : thinking in languages from an intercultural perspective


  • Résumé

    This action-research questions the didactics of interculturality and plurilingualism through an innovative intervention at school : philosophy workshops with allophone teenagers newly arrived in France. The existential experience of philosophical practice and its collaborative organization foster intercultural dynamics that transcend preconceived cultural models. This pedagogical approach considers young people as (thinking, acting, critical) subjects and contributes to their linguistic, educational, and social inclusion. Multimodal language mediations give symbolic access to the variability of world representations and emphasize the fundamental intraductibility of language. This observation implies considering the performative function of language, from a didactic point of view, while exploring the relations of meanings, through languages. The paradigm of intersectionality structures this research since we focus on what emerges at the crossroads of languages, thoughts et imaginaries. Philosophizing in languages, from an intercultural perspective, renders possible the collaborative invention of universal-singular thoughts and languages. The thesis proposes a humanistic and complex approach to the linguistic and socio-cultural creolization in educational settings and thus questions the ethical and socio-political dimension of the didactics of languages and cultures.