Dynamique des activités des ménages ruraux et des pauvretés dans les agro-écosystèmes diversifiés du lac Tonle Sap au Cambodge

par Kimchhin Sok

Thèse de doctorat en Sciences Économiques

Sous la direction de Betty Wampfler.

Thèses en préparation à Montpellier, SupAgro , dans le cadre de École doctorale Economie Gestion de Montpellier , en partenariat avec MOISA - Marchés, Organisations, Institutions et Stratégies d'Acteurs - (laboratoire) .


  • Résumé

    L'objectif général de cette recherche est de comprendre les dynamiques économiques des ménages ruraux en bordure du Lac Tonle Sap dans la province de Battambang au Cambodge, et de relier celles-ci aux transformations de l'agroecosystème local. La recherche s'intéresse à l'histoire de la mise en valeur des terres et du Lac sous l'influence des évolutions démographiques, des politiques publiques et des changements environnementaux, en particulier dans le régime de crue du Grand Lac. Les résultats soulignent la relation entre les systemes de production des ménages et les services assurés par l'écosystème. Les changements hydrologiques et climatiques réduisent l'accès à l'eau agricole et restreignent les espaces inondés et fertilisés par la crue annuelle. Les politiques publiques contribuent à la transformation des économies familiales, en particulier au travers de l'accès au foncier, aux ressources génétiques cultivées et aux droits de pêche. La recherche identifie six types de systèmes de production, sur la base des moyens de production, des stratégies mises en place par les familles et des résultats économiques qu'elles obtiennent. Les stratégies d'adaptation au changement portent sur les systèmes de culture et d'élevage, sur les modes de peche et d'aquaculture, ainsi que sur les acitivtés complémentaires hors peche et hors agriculture. Les mieux placés pour profiter des changements sont ceux qui ont les moyens de diversifier leurs activités, alors que les catégories « sans–terre », « monocultivateurs de paddy » et « petits pêcheurs » sont plutôt pénalisés. Les politiques publiques peuvent néanmoins contribuer à maximiser la résistance et la résilience de ces trois catégories, en particulier en régulant l'expansion des cultures sur la foret inondée, en y sécurisant l'accès au foncier des moins bien dotés, en subventionnant certains inputs essentiels, en organisant des systèmes de crédit adaptés les ménages pauvres, en organisant des services de conseil adaptés pour les menages sans terre et les monocultivateurs de paddy, en soutenant l'extension des jardins flottants pour les petits pêcheurs et enfin en favorisant la santé publique et la bonne gouvernance locale. Mots clés: Transformation des systèmes agraires, Diversification des Systèmes d'activité, Ménages ruraux, Agriculture, Pêche, Services environnementaux, Stratégie, Pauvreté, Resilience, Lac Tonle Sap, Battambang, Cambodia.

  • Titre traduit

    Dynamics of Rural household activities and Poverty at diversified agro-ecosystem of Tonle Sap lake in Battambang province, Cambodia


  • Résumé

    The overall objective of the PhD researchis to understand the dynamics of rural households activities in the vicinity of the Tonle Sap Lake (TSL) in Battambang province, Cambodia and to identify their interactions with the transformations of the local agro-ecosystem.. The research deeply investigates the history of land use and of the households' activity systems under various drivers of change (policy, flood pulse, demography). The study proposes different scenarios and assesses their consequences on the local households, taking into consideration their strategies to adapt to shocks and stresses. The findings highlight the close linkages between the rural livelihoods and the ecosystem services of TSL. Hydrological changes, added to climate change, reduce water availability and the land flooded (and silted) annually by the flood. The governmental policy significantly impacts on the transformation of the households economies, especially on land access, crops diversity, and fishing expansion. Population growth and food demand puts more and more pressure on natural resources. The study identifies six household types based on production factors, livelihood strategies and economic situation. The coping strategies mainly involve cultivation practices on paddy and other crops, fishing, animal husbandry, aquaculture and non-farms non-fishing activities. The better-off household types are those who are able to diversify their production, whereas the worse-off household types are the Landless people, the Rice mono-croppers, and Small fishermen. The study suggests that policy implication can however contribute to maximising the long-term economic situation of the three poor household types by regulating the extension of the cultivation over the inundated forest, securing the access and land tenure of the most disadvantaged stakeholders and creating oppportunities of access to capital and inputs to all three types, providing adapted credit and loan systems to the poor households, providing adapted agricultural extension to Landless and Rice mono-croppers, supporting floating gardens extension to the Small Fishermen; improving social healthcare services and good local governance at all local levels. Keywords: Transformation of Agrarian Systems, Diversification of Activity System, Agriculture, Fishery, Rural Household, Ecosystem Services, Tonle Sap Lake, Strategy, Poverty, Resilience, Battambang, Cambodia.