Métropole biorégionale : un changement de paradigme pour la planification territoriale

par Luana Giunta

Projet de thèse en Amenagement

Sous la direction de Agnès Berland-Berthon.

Thèses en préparation à Bordeaux 3 , dans le cadre de Montaigne-Humanités , en partenariat avec Passages (Pessac, Gironde ; Pau ; Talence, Gironde) (equipe de recherche) depuis le 22-11-2017 .


  • Résumé

    La thèse s’inscrit dans un partenariat déjà établi entre l’Université de Bordeaux Montaigne et l’Université de Florence. Ce partenariat a été mis en place en 2013 lors d’un projet de recherche sur l’expérimentation du concept de « biorégion urbaine » et de la démarche territorialiste dans le contexte girondin. L’objectif de cette thèse serait de poursuivre cette expérimentation territorialiste sur les démarches de planification en cours, de la mise en œuvre des outils à la traduction dans l’action politique. Le but serait aussi d’alimenter la culture de la planification en France et en Italie. Cette thèse aura également pour ambition de ré-questionner la doctrine territorialiste afin de participer à l’actualisation et à l’évolution de sa méthodologie et de ses concepts au regard des expérimentation concrètes réalisées en France, et plus particulièrement dans le cadre du SCoT (schéma de cohérence territoriale) de l’aire métropolitaine bordelaise. Le projet de thèse vise à construire scientifiquement cette interrelation entre pratiques et théories de la planification. Notamment dans les contextes métropolitains, contour éloigné dans la pensé territorialiste puisque contraire à son approche. Pour cela la notion de « métropole biorégionale » posé par moi-même dans mes études précédents aura un rôle centrale pour poursuivre cette exploration des pratiques et théories de la planification territoriale et métropolitaine. S’interroger sur la valeur heuristique de cette notion et sur sa portabilité à participer au renouvellement des paradigmes de la planification territoriale, en France comme en Italie, au-delà de la différence des contextes d’aménagement et d’urbanisme est le défi principal de cette thèse.

  • Titre traduit

    Bioregional metropolis: a paradigm shift for territorial planning?


  • Résumé

    This thesis does it departs of solid partnership constituted between University of Bordeaux Montaigne and University of Florence. This partnership has been created in 2013 for a research project to test the concept or “urban bioregion” and the territorialist’s approach in the context of Gironde. The purpose of this thesis is to continue the territorialist’s experimentation on current planning processes, from creating tools to rendering of political actions. The aim is to feed the culture of planning both in France and in Italy. This thesis will also have the purpose how the re-investigating territorialist’s doctrine can to participate in possible methodological evolution through experimented concepts in the French field, more specifically in the SCoT (plan of territorial coherence) of Bordeaux’s metropolitan area. The project of this thesis aims to scientifically build an interrelationship between planning practices and theories, especially in metropolitan contexts, theme absent in the territorialist’s approach because is opposed to their principles. For these reasons, the notion of “bioregional metropolis” as from me proposed in previous studies, it will also have a central role to follow this exploration of practices and theories of territorial and metropolitan planning. Exploring the heuristic value of this notion can participating in the paradigm shift of territorial planning in France and in Italy, beyond the difference between urban and planning contexts, will be the first challenge of this thesis.