Entre 'résistance' et 'guerre froide', la recomposition du champ politique en france.

par Bastien Amiel

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Bernard Pudal.

Thèses en préparation à Paris 10 depuis le 08-10-2009 .


  • Résumé

    S'appuyant sur notre mémoire de master 2 consacré au rassemblement démocratique révolutionnaire, organisation politiqué créée en 1948 et disparue vingt mois plus tard plus connue sous le nom de 'parti de sartre et rousset', nous nous proposons d'étudier la reconfiguration du champ politique au tournant de la guerre froide. en effet, le rassemblement démocratique révolutionnaire a la particularité d'être inscrit à la fois dans le champ politique et dans le champ intellectuel de son époque et de permettre la saisie de l'un et l'autre de ces univers spécifiques. c'est aussi à travers l'échec du r.d.r. comme entreprise politique que l'étude plus globale de la reconfiguration du champ politique est rendue possible, et ce d'autant plus que ses membres ont ensuite évolué dans tout l'échiquier politique. c'est dans l'inscription de ces acteurs, de ces militants, au sein d'univers sociaux plus larges, conjointement politiques et intellectuels, qu'il sera possible de saisir les mécanismes sociaux à l'œuvre dans ce contexte particulier. l'analyse du rassemblement démocratique révolutionnaire pourra alors être considérée comme une grille de lecture, mais aussi une porte d'entrée pour un travail de recherche approfondie sur la période de la guerre froide. cette thèse présentera ainsi le double enjeu de se saisir d'un objet politique particulier, dont il n'existe pas d'étude précise, pour rendre compte d'un contexte politique et social relativement délaissé par la recherche historique et sociologique : le tournant de la guerre froide.


  • Pas de résumé disponible.